3.000 personnes vont manifester au pied de la centrale nucléaire de Tihange: que veulent-elles exactement?

3.000 personnes vont manifester au pied de la centrale nucléaire de Tihange: que veulent-elles exactement?

On attend 3.00 personnes au pied de la centrale nucléaire de Tihange aujourd'hui. Une manifestation antinucléaire y est organisée. La mobilisation est soutenue notamment par Ecolo, Groen et le PTB. Le cortège partira de l'avenue Delchambre à 14h pour rejoindre le rond-point de l'avenue de l'industrie. Les participants demandent la sortie du nucléaire en Belgique.


Les réacteurs sont "trop vieux"

Première revendication: arrêter Tihange 1 et Doel 2 (Doel 1 étant déjà à l'arrêt depuis mi-février). "Ces réacteurs ont été construits en 1975 et les ingénieurs de l'époque les avaient conçus pour 30 ans: donc, jusqu'en 2005", explique Gaëlle Smets, porte-parole de Stop Nucléaire, au micro de Céline Praile pour Bel RTL.

Leur alternative: le renouvelable

Autre revendication, une reconversion vers l'énergie renouvelable. Léo Tubbax, porte-parole de la manifestation: "Les marées motrices hydroélectriques, l'éolien, les panneaux solaires bien orientés, la biomasse", cite-t-il.

Et après?

Le collectif demande une reconversion sur site des travailleurs. "Pour démonter les réacteurs: c'est eux qui les connaissent beaucoup mieux que quiconque. D'autre part, parce que nous voulons que sur le site même, il y ait la construction d'un accumulateur de courant", poursuit Léo Tubbax.

Vos commentaires