En ce moment
 
 

90 secondes pour comprendre: pourquoi a-t-on choisi le 27 septembre pour la fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles?

90 secondes pour comprendre: pourquoi a-t-on choisi le 27 septembre pour la fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles?

On célèbre ce vendredi la Fédération Wallonie-Bruxelles, même si la date officielle c’est le 27 septembre.On retourne à ses manuels d’histoires et on revient à l’origine de la Belgique. Souvenez-vous, la Muette de Portici, le Théâtre de la Monnaie, l’anniversaire du Roi des Pays-Bas Guillaume 1er. La date du 25 août 1830. Une histoire archi connue, celle de la révolte du peuple qui n’est pas encore belge, mais qui n’entend plus rester sous la domination des Pays-Bas. Dès la fin de la représentation, les spectateurs envahissent les rues, appelant la population à se révolter. Ce dont on se souvient beaucoup moins, c’est que ces contestations vont durer pendant un mois. L’armée hollandaise s’organise. Quatorze mille soldats et six canons sont retranchés dans le Parc de Bruxelles. Et c’est là que va naître un premier lien entre Bruxelles et la Wallonie. Une milice armée de 6 000 Wallons va en effet se joindre au peuple de Bruxelles.  Les Hollandais sont assiégés pendant quatre jours et, dans la nuit du 26 au 27 septembre, ils se retirent du Parc de Bruxelles… signifiant la victoire sur l'occupant hollandais et l’indépendance de la Belgique. Le 27 septembre commémore donc ce mouvement solidaire entre Bruxelles et la Wallonie.


Depuis célèbre-t-on cette fête ?

Depuis 1975, à la demande de Fernand Massart, homme politique belge, membre du Rassemblement wallon. La Communauté Française était née 5 ans plus tôt de la première réforme institutionnelle. Il souhaitait pouvoir marquer l’évènement.
Aujourd’hui la Communauté française a changé de nom et certains voudraient même la voir disparaître au profit d’une grande région wallonne englobant Bruxelles, comme l’a fait la Flandre. Mais ça, c’est une toute autre histoire.

Vos commentaires