En ce moment
 
 

Georges-Louis Bouchez demande un élargissement de la bulle sociale

 
CORONAVIRUS
 

Le comité de concertation réunira une nouvelle fois ce vendredi le Premier ministre, les principaux membres du gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées. Parmi les points à l'ordre du jour: la bulle sociale.

Selon nos informations, un élargissement du nombre de personnes que l’on peut voir en extérieur est envisagé. Dans les dernières discussions politiques, on passerait de 4 à 8 personnes autorisées. Aucun accord jusqu’ici en revanche sur l’élargissement de la "bulle de un", soit le contact rapproché jusqu'ici permis.

Je n'arrive toujours pas à comprendre la rationalité de cette règle 

Georges-Louis Bouchez, président du MR, était l'invité du 7h50 sur Bel RTL ce vendredi. Selon lui, il est primordial d'élargir la bulle sociale à l'intérieur. Pour l'instant, le nombre de contacts rapprochés autorisés est limité à un. Le président du MR plaide pour qu'il atteigne 2. "Je n'arrive toujours pas à comprendre la rationalité de cette règle sachant qu'il y a des millions de personnes en Belgique qui vivent en couple. Si vous décidez de dîner chez un couple d'amis, ça c'est autorisé. Mais le soir, vous rentrez dormir avec votre compagne ou votre conjoint. Donc dans ce cas, je ne comprends toujours pas pourquoi les deux ne peuvent pas se rendre au repas", s'est-il exclamé. 

Les gens ne sont pas des enfants, ils sont responsables

Pour le président du MR, il ne faut pas infantiliser la population en instaurant des règles telles que celle-ci. "Les gens ne sont pas des enfants. Ils sont responsables. Quand on prend une règle, on la respecte. Mais il faut également qu'elle soit respectable", a-t-il déclaré. Avant de lâcher: "Maintenir la bulle à 1, c'est dans le meilleur des cas de la naïveté, dans le pire du cynisme. A un moment donné, il faut remettre de l'humain là-dedans et comprendre que si l'on passe à deux, ça ne change pas grand chose et qu'au moins, c'est une règle respectable". 

Georges-Louis Bouchez a expliqué qu'à l'heure actuelle, son avis n'était pas majoritaire au sein du clan politique. A l'issue du comité de concertation annoncé à 14h ce vendredi, on devrait savoir si les règles changent en matière de bulle sociale ou si le gouvernement a décidé de ne pas la faire évoluer. 

Le président du MR a également confirmé que des avancées seront faites en matière d'enseignement sans préciser de modalité ni de calendrier. Selon nos informations, ce vendredi soir, on devrait annoncer la reprise progressive de la présence physique au cours, pour les étudiants du supérieur : 20% de cours en présentiel, sur les campus, en principe à partir de mi-mars. Les chefs de gouvernements des communautés vont également plaider la reprise des cours en présentiel dans tout le secondaire après les vacances de Pâques.

Enfin, Georges-Louis Bouchez demande que des perspectives soient données aux secteurs de la culture et de l'horeca. 

Déconfinement: voici les décisions et le calendrier qui pourraient être annoncés ce soir

 




 

Vos commentaires