En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: quelle vie après le vaccin? (vidéo)

 
CORONAVIRUS
 

La perspective d'un vaccin protégeant contre le Covid-19 s'est concrétisée ces dernières semaines avec une pluie d'annonces de laboratoires sur l'efficacité de leur vaccin: Pfizer et BioNTech, suivis par Moderna et AstraZeneca/Université d'Oxford.

Quand on aura été vacciné, pourra-t-on jeter son masque et embrasser qui on veut? "Cela dépend du type de vaccin", a admis Frank Vandenbroucke, vice-Premier ministre, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, sur le plateau de l'émission C'est pas tous les jours dimanche (RTL-TVI). "Il y a des vaccins qui protègent contre la maladie et il y a des vaccins qui sont plus performants concernant la contamination, avec des degrés. Il faudra d'abord écouter les médecins et les experts. Mais pour chaque vaccin qui sera autorisé, il faudra bien étudier le degré avec lequel il protège contre la maladie et le degré de protection contre la contamination".

Il a également affirmé que le vaccin ne sera pas obligatoire. "Il faudra essayer de convaincre les gens. Imposer n'a pas de sens".

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce dimanche 29 novembre ?

 




 

Vos commentaires