En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - Bilan du jour: "La Flandre avait le pompon, le Hainaut a repris le flambeau"

Coronavirus en Belgique - Bilan du jour:
 
CORONAVIRUS
 

Entre le 30 mars et le 5 avril, 3.592 infections ont été enregistrés en moyenne par jour, ce qui représente une baisse de 25% par rapport à la période de référence précédente, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi matin. L'incidence, qui renseigne le nombre de cas pour 100.000 habitants, atteint 512,3 sur 14 jours.

"Nous sommes influencés par le fait que nous avons eu un long week-end de Pâques de trois jours. Ceci va impacter les moyennes car on le sait, en période de congé, on a moins tendance à aller se faire tester, et donc, forcément, on a moins de contaminations qui sont rapportées. Sur les tests pratiqués, le pourcentage de positivité augmente encore. Le virus circule encore de manière intense dans notre pays", a expliqué Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du centre de crise. "La plupart de infections se manifestent entre 20 et 50 ans actuellement".

"La Flandre orientale a longtemps eu le pompon, si on peut dire, du nombre de nouveaux cas positifs. C'est actuellement le Hainaut qui a repris ce flambeau", a-t-il poursuivi.

TAUX REPRODUCTEUR (Rt)

Le taux de reproduction du virus est estimé à 0,97. Lorsqu'il est inférieur à 1, on estime que l'épidémie diminue. Le Rt est le nombre de personnes qu'une personne peut contaminer. Il est calculé sur base des hospitalisations. Une épidémie devrait se poursuivre si le Rt a une valeur supérieure à '1' et diminuer si le Rt est inférieur à '1'.

TESTS

54.000 tests en moyenne ont également été effectués chaque jour, pour un taux de positivité de 8,1%.

VACCINS

Plus d'1,56 million de personnes ont reçu une première dose de vaccin (17% de la population adulte) et près de 583.000 une seconde injection (6,3% des 18 ans et plus).

HOSPITALISATIONS

Nouvelles hospitalisations: 253,3 par jour en moyenne entre le 2 et le 8 avril (-3%)

Total: 3.128 lits sont occupés à l'hôpital par des patients Covid-19 (+6%), dont 911 en soins intensifs (+15%).

Entrées: 250 le 8 avril

Sorties: 263 le 8 avril

"La baisse est modeste pour les hospitalisations: seulement 3%. Mais on s'attend à ce que cette baisse s'accentue dans les prochains jours. Au niveau des admissions, il faut reconnaitre que nous avons battu un record, mercredi: 332 admissions en une seule journée, c'est le chiffre le plus élevé que nous avons eu depuis la deuxième vague. C'est probablement un effet de compensation du long week-end: des gens ont peut-être remis, malgré leur état de santé, leur visite à l'hôpital".

"La proportion du nombre de patients en soins intensif, par rapport à tous ceux qui sont hospitalisés, est encore en augmentation. Pratiquement un sur trois. Si cette tendance se poursuit, nous atteindrons le seuil des 1.000 patients en soins intensifs endéans les 5 jours. Au total, patients covid et non covid (majorité) réunis, nous atteignons 96% des lits de soins intensifs. Mais c'est important de laisser de la place aux non-covids, surtout en cette période d'activité normale, avec par exemple plus d'accidents de la route. Si les chiffres covid augmentent, les hôpitaux devraient réorienter des patients, utiliser de nouvelles structures où la qualité des soins est moindre".

DÉCÈS

Entre le 30 mars et le 5 avril, 39,4 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (+47,6%).

 




 

Vos commentaires