Disparitions inquiétantes en Belgique: voici comment la Protection civile se mobilise (vidéo)

En Belgique, en plus des pompiers, on fait aussi souvent appel à la Protection civile en cas de catastrophe. Un service de secours mobilisé également dans les cas de "disparitions inquiétantes". Il y en a cinq par jour en moyenne en Belgique. C’est ce qui s’est encore passé, cette semaine, dans la région de Charleroi. Un homme porté disparu a finalement été retrouvé, malheureusement sans vie. Une de nos équipes accompagnait justement les secouristes ce jour-là.

Ces images ont été prises juste avant la découverte du corps dans la région de Charleroi. En accord avec les autorités et par respect pour la famille du défunt, nous avons coupé notre caméra quelques minutes.

La battue avait commencé vers 13h ce jour-là. La personne recherchée avait été aperçue pour la dernière fois à cet endroit, à proximité de l’E42. 

La Protection civile a dû inspecter plusieurs centaines de mètres carré de forêt. David Rimeau a coordonné ses équipes méthodiquement. "En fonction du témoignage qu’on a reçu, on a décidé de quadriller la zone en une dizaine de secteurs qui a fait l’objet d’une fouille particulière", explique-t-il.

1

A 17h, les membres de la protection civile se sont rendus sur un des derniers secteurs de la journée. Le lieutenant Bernard De Kimpe a alors donné ses consignes habituelles pour optimaliser ses recherches. 

Le commandant des opérations a suivi l’avancée de ses troupes en temps réel avant que le corps sans vie du disparu ne soit retrouvé.

La Protection civile s’occupe d’environ 1.400 disparitions inquiétantes par an. 10% des personnes recherchées sont finalement retrouvées mortes.

Vos commentaires