En ce moment
 
 

Franz, 62 ans et inscrit sur Qvax, a reçu une convocation par SMS: "J'ai voulu confirmer, aucune réponse du système"

Franz, 62 ans et inscrit sur Qvax, a reçu une convocation par SMS:
 
 

La plateforme Qvax attire toujours plus de candidats au vaccin anti covid. Plus de 400.000 personnes (flamandes, wallonnes ou germanophones) s'y sont inscrites depuis mardi pour recevoir une dose de vaccin inutilisée en dernière minute. Et pour beaucoup, l'inscription n'a pas été très simple. C'est ce que vous nous aviez signalé via notre bouton orange alertez nous RTL info. Après avoir patienté parfois des heures pour s'inscrire, c'est - pour certains d'entre vous - un véritable parcours du combattant jusqu'à la validation du rendez-vous final.

Il faut réagir très vite quand une dose de vaccin se libère. La gestion informatique s’améliore un peu depuis mardi, mais le système est manifestement victime de son succès, et il y a des bugs. 

Pour Franz, 62 ans, "l'inscription sur la liste Qvax a pris un certain temps", comme pour la plupart de ceux qui l'ont tentée dès les premiers jours. "C'était normal, c'est dû à son succès. Le premier jour, en fin de journée, j'ai pu créer mon compte".

Sur la liste, Franz n'avait plus qu'à attendre qu'une dose se libère. Sans doute aidé par l'actualité toujours changeante sur l'AstraZeneca (il est désormais réservé aux plus de 55 ans), Franz n'a du patienter que 48 heures avant d'être convoqué.

"La page disait que mon numéro de vaccination n'était pas connu !"

"J'ai reçu un SMS m'invitant à réagir dans les 50 minutes". De très bonne volonté, Franz a du s'acharner. "J'ai voulu confirmer. Sur mon iPhone, une page du navigateur s'est ouverte, mais là, c'était vraiment saturé. Je suis finalement arrivé sur ma page, j'ai voulu confirmer, mais je n'ai eu aucune réponse du système. Mais quelques minutes après, sur ma boite email, j'ai reçu un lien me disant qu'il y avait eu un souci dans la transcription du rendez-vous, et qu'il fallait cliquer ici. Je suis arrivé sur une page où il y avait un code de vaccination et je devais cliquer sur le lien. Mais quand je voulais poursuivre la démarche, la page disait que ce numéro n'était pas connu par le système. J'ai téléphoné à 'Je me vaccine', où on m'a dit qu'ils ne s'occupaient pas de Qvax. Donc j'ai réessayé plusieurs fois sur la page (avec le message d'erreur). Et après une heure, je suis enfin arrivé sur la page, qui ressemblait à un tableau Excel, et je pouvais enfin choisir l'heure. Il était précisé le type de vaccin (c'était une dose d'AstraZeneca)".

Le rendez-vous est finalement pris pour ce vendredi à 13h, et fin juin pour la 2e dose. Mais l'expérience a été plutôt pénible. "C'est très anxiogène", conclut notre témoin. D'autres n'ont pas eu la même chance ou la même patience que Franz. "Mercredi à 19h, j'ai reçu une invitation au vaccin. Je ne suis pas arrivée à confirmer dans l'heure, il était 20h02 quand enfin j'ai pu rentrer dans Qvax, du coup c'était trap tard. Je me demande maintenant quand je pourrai être rappelée. J'ai peur que je sois oubliée maintenant", nous a écrit Cilette de Namur. 

L'Aviq rappelle: "Parfois, il faut réagir endéans les 15 minutes"

Au niveau de l'Aviq, on ne confirme pas d'éventuels bugs du système (ce qu'a fait Yvon Englert sur Bel RTL ce matin), mais bien que "parfois, il faut réagir très vite, en fin de journée, ça peut être un quart d'heure de délais de réaction, c'est inscrit dans le SMS". Ce SMS contient effectivement, théoriquement, un lien valable pour s'inscrire, qui permet de confirmer l'inscription en ligne. 

Le candidat doit alors recevoir un nouveau SMS, de confirmation, et il doit le montrer au centre de vaccination, avec sa carte d'identité. "Et si vous ne répondez pas au SMS", ça peut arriver, on n'est pas toujours suspendu à son téléphone, vous êtes éjectés du système ! "Il faut alors réactiver son compte Qvax. Mais globalement, tous les 15 jours, il faut le réactiver" via le site...

Bref, il vaut mieux que l'ensemble de la plateforme soit opérationnel...




 

Vos commentaires