En ce moment
 

La Défense recrute des contrôleurs aériens militaires : voici les compétences nécessaires pour décrocher ce job

L'armée belge a organisé un Job Day à la base militaire de Beauvechain, dans le but de trouver des candidats au poste de contrôleur aérien militaire. Rien de tel qu'une immersion sur le terrain pour convaincre les candidats potentiels. Un reportage de Fanny Dehaye et Benoit Demaret.

La Défense recrute des contrôleurs aériens militaires. Plusieurs personnes intéressées par cet emploi se sont rendues à la base militaire de Beauvechain pour une immersion. "C'est assez intéressant et intriguant aussi, car il y a beaucoup d'informations à prendre d'un seul coup, mais on voit vraiment que ce sont des personnes qui travaillent ensemble. C'est un travail d'équipe", a confié un candidat potentiel au micro Fanny Dehaye.

Au total, une centaine de jeunes sont inscrits à cette session de job day en Belgique pour devenir contrôleur aérien. Malheureusement, il n'y a que six places. Pourtant, la fonction est en pénurie et requiert des qualités spécifiques. "Il faut faire plusieurs tâches en même temps, recevoir des informations, continuer à travailler, répondre à un pilote sur la fréquence tout en écrivant quelque chose", a expliqué Jérôme Legait, contrôleur aérien pour la Défense.

L'autre particularité pour les contrôleurs aériens de la Défense est de s'adapter à tous les types de terrains. "Le fait de partir en mission, on peut travailler avec du matériel très différent de celui qu'on a en Belgique, du matériel parfois un peu plus vieux ou moins développé selon le pays où on travaille (...) on travaille avec des avions de chasse, des hélicoptères militaires opérationnels ", a ajouté Jérôme Legait.

Un fois contrôleurs, les engagés seront rapidement dépêchés à l'étranger pour tester leurs capacités à s'adapter.

Vos commentaires