La loi sur le service minimum à la SNCB a été votée en novembre, pourquoi n'est-elle pas appliquée?

La loi sur le service minimum à la SNCB a été votée en novembre, pourquoi n'est-elle pas appliquée?

Qui dit grève à la SNCB dit, depuis peu, service minimum. La loi a en effet été votée le 16 novembre dernier.
Mais elle n'est pas encore applicable. Pourquoi ?

Il reste des questions très pratiques à trancher.
Syndicats et direction des chemins de fer doivent encore se mettre d'accord sur deux types de questions:

1. Quelles catégories de fonctionnaires, quels types de métiers sont nécessaires, et en quelles proportions, pour arriver à faire rouler les trains les jours de grève.

2. Comment recenser le personnel disponible les jours de grève? Il ne faut oublier personne pour avoir une vue globale des effectifs disponibles. La loi impose que les personnes qui souhaitent travailler un jour de grève le signalent quatre jours à l'avance.

Syndicats et direction se réunissent ce jeudi pour régler définitivement ces inconnues. Le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot avait espéré une application du service garanti pour le printemps. Difficile de dire si ce calendrier sera respecté.

Vos commentaires