En ce moment
 
 

Les centres de vaccination recrutent du personnel: voici les profils recherchés

Les centres de vaccination recrutent 1.000 collaborateurs: voici les profils recherchés
 
 

En Wallonie, l'AVIQ (l'Agence pour une vie de qualité) a réactivé sa plateforme pour recruter du personnel à destination des centres de vaccination. Il y en a près de 40 en Wallonie. Depuis lundi, l'agence a reçu 1.300 candidatures avec des profils très variés.

Selon les estimations, environ 1.000 personnes seront nécessaires pour les futurs centres de vaccination. Les profils recherchés sont très variés. "Des profils médicaux, des médecins, des médecins coordinateurs, superviseurs, qui pourront intervenir en cas de problème (...) Les infirmiers qui pourront vacciner et préparer les vaccins", égrène Lara Kotlar, porte-parole de l’AVIQ (Agence pour une vie de qualité).

"On a des fonctions de stewarts, des fonctions d’agents administratifs et secrétaires qui seraient chargés de l’accueil et de l’inscription des personnes et de les orienter vers la ligne de vaccination. Et on a aussi des techniciens de surface", Patricia Jacquart, directrice des services aux entreprises du Forem.

Depuis lundi, environ 1.300 personnes se sont inscrites sur la plateforme de l’AVIQ. Plusieurs missions sont proposées. Rémunérées mais aussi bénévoles. "On peut choisir du temps plein, du temps partiel. On peut choisir un contrat rémunéré, une prestation de service, une mise à disposition par un autre employeur. Ou du bénévolat. Et c’est vraiment à la liberté de chacun et en fonction de l’engagement qu’on peut mettre dans la tâche", explique Lara Kotlar.

Les inscriptions sont étudiées par des conseillers du Forem. Les candidats seront contactés d’ici quelques jours afin de constituer des réserves de recrutement pour chaque centre. "Concrètement comment est-ce que nous fonctionnons ? On sait qu’un centre majeur c’est par exemple 10 lignes de vaccination, un centre de proximité ce sera deux lignes", explique Patricia Jacquart, précisant que des "projections" ont été faites en fonction du "flux attendu sur ces lignes".

D’ici fin mars, environ 40 centres de vaccination devraient ouvrir leurs portes en Wallonie.




 

Vos commentaires