En ce moment
 
 

Plusieurs villes belges font un premier pas pour devenir des "Smart Cities": mais qu'est-ce que ce concept?

Plusieurs villes belges font un premier pas pour devenir des

Bruno Wattenbergh, expert en économie, est venu parler du concept des "Smart Cities" ce vendredi matin dans le Bel Eco.

Qu’est-ce que concept de Smart Cities ?

Eh bien c’est un concept émergent qui décrit une "ville intelligente", une ville qui utilise les technologies de l'information et de la communication pour interagir avec les citoyens, les entreprises, les institutions pour améliorer leur qualité de vie ou réduire ses coûts. Tout cela favorisé notamment par les objets connectés au réseau wifi.

Allez, quelques exemples concrets pour illustrer ces villes intelligentes ?

Un tableau de bord géant, accessible à tous les citoyens, qui retransmet en temps réel des données collectées par des milliers de capteurs disséminés dans la ville, capteurs de trafic, de pollution, … et qui les retransmet sur une carte accessible à tous. Soit pour une information ponctuelle, soit pour faire des études, sur par exemple le meilleur endroit pour développer un commerce de localisation. Autre exemple, des capteurs et une application pour savoir où il y a un parking de libre. Ou encore des poubelles publiques connectées qui demandent d’elles-mêmes à être vidées quand elles sont pleines. Une manière de diminuer de 75% le coût des collectes. Je ne vais pas m’étendre sur les robots policiers connectés à Dubaï…

Et chez nous en Belgique ?

La ville de Liège a décidé d’une transition vers une ville plus intelligente au travers de trois grands axes : la mobilité, l'énergie et l'attractivité territoriale. Grâce à partenariat public-privé avec Belfius, Accenture et son HEC-ULG, la ville de Liège a créé un Smart City Institute qui a pour objectif de stimuler la recherche, la formation et l'innovation en matière de villes durables et intelligentes. La région bruxelloise de son côté lancera dans quelques semaines son propre plan smart cities, mais a déjà lancé quelques initiatives comme un point d’accès unique aux données non sensibles des institutions bruxelloises, ou 67 points d’accès wifi gratuit dans toute la région.

On a un peu l’impression que les smart cities ce n’est que la technologie … non ?

Cela a tendance à changer. La notion de Smart City progressivement des moyens technologies à un intérêt croissant des citoyens, plus prompts à s’impliquer, à participer, alimenter, gérer des données, mais aussi à inventer des applications pour utiliser ces données.

Vos commentaires