En ce moment
 
 

Préparer sa mort pour faciliter la vie de ses descendants et de ses héritiers peut être très utile: voici quelques conseils (vidéo)

 
 

Penser à l’après, une fois que l’on ne sera plus de ce monde peut permettre d’éviter certains problèmes à ses successeurs. On peut organiser son enterrement, ou coucher sur papier ses dernières volontés, cela fait partie des choses possibles, et même souhaitable lorsqu’on dispose de bien de valeurs par exemple.

Préparer sa mort pour faciliter la vie de ses descendants et de ses héritiers peut être une dernière bonne action avant de disparaître.

D’abord, lister une série d’informations qui pourraient être utiles aux successeurs dans ces moments pénibles.

"Où se trouvent les assurances, les comptes, les biens,… C’est important car c’est souvent une situation difficile et on est confronté à des décisions et des choix face auxquelles on n’a pas toujours les informations. C’est parfois compliqué", explique Renaud Grégoire, le porte-parole de la Fédération royale du notariat belge.  

Pour atténuer les conflits potentiels, la rédaction d’un testament permettra de signifier ses intentions en matière d’héritage. Mais anticiper sa mort n’est pas toujours une initiative facile à prendre. Pourtant, elle est d’autant plus nécessaire aujourd’hui que les situations familiales sont plus compliquées qu’auparavant. Que devient par exemple l’habitation d’une famille recomposée ?


"Les familles étaient beaucoup plus simples"

"Cela veut dire qu’il y a un nouveau conjoint qui va se retrouver en copropriété, s’il y a un décès, avec ses beaux enfants, d’une première union, ce qui parfois peut poser des difficultés car il faut faire un choix et voir si le conjoint peut rester dedans. Ce sont des circonstances compliquées qui n’existaient pas, il y a un siècle. Les familles étaient beaucoup plus simples", précise  Renaud Grégoire.

Et parce qu’on vit de plus en plus vieux, il peut être utile de rédiger un testament de vie avant de perdre complètement l’esprit.

Face à la mort, il n’y aucune solution toute faite. Chaque cas est particulier et le notaire sera de bons conseils à tout âge.




 

Vos commentaires