En ce moment
 
 

2 Belges sur 3 choisissent la voiture car ils estiment que les transports en commun leurs feraient perdre du temps

En marge du Salon de l'auto, la Febiac, la Fédération de l'automobile, publie ce dimanche soir les résultats d'un sondage commandé à la société Indiville auprès d'un millier de Belges environ. 

En matières d'habitudes de déplacement, la voiture reste de loin le moyen de transport privilégié des Belges:

- Deux Belges sur trois estiment que le trajet en transport en commun est plus long que lorsqu'ils utilisent leur voiture.
- Deux Belges sur trois pensent qu'il n'y a pas assez de correspondances dans les transports publics pour se rendre sur son lieu de travail.

Pourtant, en parallèle de ces chiffres, un Belge sur trois est convaincu qu’il pourrait contribuer à la résorption des embouteillages s’il réfléchissait plus intelligemment au moyen de transport emprunté pour le trajet envisagé.


Comment réduire les problèmes de mobilité?

L'une des solutions proposées par les experts c'est de combiner différents moyens de transport. Pour aller au travail, vous pourriez par exemple utiliser dans un premier temps une trottinette électrique, ensuite une voiture partagée, et terminer le trajet en bus.

Cependant, cette option ne convainc pas une grande partie des Belges, puisqu'à peine un Belge sur dix pense que cette solution est une bonne idée pour résoudre les problèmes de mobilité.

"Il est clair que les problèmes de mobilité sont plus prononcés dans et autour des grandes villes. Donc ce sont surtout les gens qui habitent en ville, et les jeunes, qui sont un comportement beaucoup plus riche et divers au niveau de l'approche de la mobilité", s'est exprimé le porte-parole de la Febiac.

Vos commentaires