En ce moment
 
 

Nouveau comité de concertation annoncé: quelles sont les pistes envisagées par les autorités?

 
 

La situation covid est à l’un des plus hauts niveaux depuis le début de la pandémie. 15.000 cas de contamination par jour, un taux de positivité à 11,9 %, soit le plus haut en 2021. Les hospitalisations en augmentation de 20 %. Quelles décisions prendra le comité de concertation (Codeco) vendredi prochain ? C'est la question sur laquelle s'est penchée l'émission 'C'est pas tous les jours dimanche'.

L'une des propositions serait d'annuler les marchés de Noël, par exemple. "C'est très difficile à maintenir. Les gens s'y rendent, ils retournent à la maison, dans des bus et trams remplis…", estime Geert Molenberghs expert et membre du GEMS (Groupe d'Experts de stratégie de crise pour le Covid-19 qui conseille le gouvernement). Pierre-Yves Dermagne, ministre de l’Economie et du Travail – PS, était également présent sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche". Il se montre plus prudent sur la question : "On n'en est pas là. Je ne vais pas anticiper les décisions qui seront prises lors du comité de concertation." Un comité de concertation prévue le vendredi 19 novembre pour le moment.

Le ministre a révélé que la question du contrôle au départ et au retour des vacances ou d'un séjour de l'étranger est sur la table. Un durcissement pourrait être envisagé.

Les activités sportives en intérieur pourraient également subir quelques changements. "La pratique d'un sport est quelque chose d'important pour la santé et le bien-être. Ça doit rester un élément de priorité. Se pose la question de l'encadrement. Avec ou sans public ?", s'interroge le ministre. De son côté, l'expert du GEMS a rappelé l'importance de la ventilation dans les activités sportives en intérieur.

Aux Pays-Bas, la limite de la bulle a à nouveau été réduite à 4 personnes. "Les gens doivent se rendre compte que les contacts à la maison peuvent être dangereux du point de vue de la transmission", a expliqué Geert Molenberghs qui déconseille les grandes fêtes à domicile.

Une autre piste sur la table serait de devoir se faire tester en plus de la vaccination lors de rassemblements liés à de grands événements comme les concerts. "Le CST (Covid Safe Ticket) ça ne marche pas. Il faut d'autres mesures. Comme la ventilation et le masque. Les activités à très grands risques comme les discothèques;  Ou elles doivent fermer pour un certain temps ou on ajoute un test là-dessus", a estimé Geert Molenberghs. De son côté, Pierre-Yves Dermagne confirme que c'est quelque chose qui sera analysé par les membres du comité de concertation.

Pierre-Yves Dermagne a tenu enfin à rappeler les priorités en place depuis le début pour les autorités. "Faire en sorte que notre système de soins de santé tienne le coup. Faire en sorte que notre enseignement tienne le coup et que notre économie continue de tourner."

Pour le ministre, il faut que chaque citoyen se responsabilise. Il souhaite que tous les citoyens limitent un maximum les contacts.


 




 

Vos commentaires