En ce moment
 

Immersion dans le mystère d'un jeune pharaon éphémère à travers l'exposition Toutankhamon (vidéo)

Immersion dans le mystère d'un jeune pharaon éphémère à travers l'exposition Toutankhamon (vidéo)
© Image Isopix

"Toutankhamon, le Trésor du Pharaon" devrait connaître un succès au moins égal à "l'exposition du siècle" de 1967 au Petit Palais à Paris: la Grande Halle de La Villette a fait les choses en grand, mettant superbement en scène cette nouvelle exposition des trésors de la célèbrissime tombe égyptienne découverte en 1922.

C'est l’histoire d’un personnage mythique devenu pharaon à l’âge de 9 ans. Dix ans plus tard, il décède de paludisme et d’une infection osseuse. Autour de la reconstitution de la sépulture, des ornements comme ces sandales, assorties aux gants en or pouvant accueillir les orteils de la momie royale. 

Le masque funéraire de 111 kg d’or manque à l'appel en raison d'une loi égyptienne qui interdit son déplacement. Au total, on dénombre 150 pièces dont une cinquantaine visible pour la première fois. "Ce qui me frappe c’est la qualité de la sculpture , c’est absolument phénoménal parce que ça préfigure certains grands sculpteurs du 20ème siècle", explique Lydia Haambourg, critique d’art.

Si l’exposition permet de restituer les siècles passés, elle montre surtout des objets intimes que le jeune pharaon a emmené dans sa tombe. "Le concept est d’emmener les visiteurs avec le roi dans un dangereux voyage  à travers le monde sous-terrain, vous savez,celui qui apparaît après la vie, car pour les Égyptiens de l’Antiquité, ce n’était pas la fin de la vie. C’était même le début d’une autre vie : la vie éternelle", indique Tarek El Awady, commissaire de l’exposition "Toutankhamon, le trésor du Pharaon". 


Une tournée mondiale jusqu'en 2024

L’exposition parisienne dont les œuvres ont une valeur inestimable, est aussi une façon de promouvoir l’Egypte qui envisage d’ouvrir son grand musée en 2020. "C’est une belle promotion pour l’Egypte . On vous envoie 150 objets de la collection Toutankhamon , mais on en a 5000 au Caire qui vous attendent et attendent les touristes de monde entier", souligne Khaled El Enany, ministre égyptien des Antiquités.

Venue de Los Angeles, l’exposition Toutankhamon restera à Paris jusqu’au 15 septembre avant de partir pour Londres. Elle sera également visible dans 6 autres villes dont les noms n’ont pas été dévoilés. La tournée mondiale devrait s’achever en 2024.

Vos commentaires