En ce moment
 
 

Plus de 2.000 personnes au premier "Symphonic spectacular" sur la Grand-Place de Bruxelles

(Belga) Environ 2.200 personnes, selon les organisateurs, ont assisté jeudi soir, entre 21H00 et 23H30, à la première édition de "Symphonic spectacular", un concert classique à ciel ouvert organisé sur la Grand-Place de Bruxelles à l'initiative de la société MB Presents et des organisateurs de l'Ommegang.

Il prend place entre les deux représentations de l'Ommegang, de mercredi et vendredi au soir, qui rejoue une procession traditionnelle de la Renaissance lors de laquelle, en 1549, Charles Quint présenta son fils Philippe, destiné à lui succéder. Les spectateurs du "Symphonic spectacular" étaient installés sur une des tribunes de l'Ommegang et sur un parterre de chaises placé devant l'orchestre. "C'est la première fois qu'on joue sur la Grand-Place un concert symphonique de cette qualité", a remarqué Manu Braff, producteur et organisateur du "Symphonic spectacular". "On essaie d'emmener une musique qui fait vibrer le public, une musique qui n'est pas uniquement symphonique classique. C'est un répertoire très riche, très coloré". Au programme, du Tchaikovsky, du Verdi et du Mozart, mais aussi des musiques de films et de séries, notamment celles du "Seigneur des anneaux" et de "Game of Thrones", ou encore du rock avec la chanson Bohemian Rhapsody de Queen. Les morceaux étaient joués par l'European Philharmonia, placé sous la direction du chef d'orchestre Walter Proost. Les solistes Lionel Lhote (baryton) et Andrey Baranov (violon) ont tous deux comptés parmi les lauréats du concours Reine Elisabeth. Un jeu de lumière accompagnait la musique. Il est question de pérenniser l'événement. "On a formé pour cette première édition une espèce d'amphithéâtre et c'est splendide, mais l'idée est de construire de plus en plus de spectaculaire autour du spectacle", a ajouté Manu Braff. "On veut que chaque année soit une nouvelle expérience et emmener le public plus loin à chaque fois. Cette année, on est allé très haut au niveau de la qualité musicale, ce qu'on va continuer à faire, mais j'espère, dans les années qui viennent, ajouter du fabuleux au spectaculaire". (Belga)

Vos commentaires