En ce moment
 
 

Les seniors prendraient trop de médicaments: comment en arrive-t-on facilement à une dizaine par jour?

Le réseau de pharmacies Familia, leader en Wallonie avec 98 pharmacies, dénonce la surmédication des seniors. En maison de repos, ils peuvent recevoir jusqu’à 22 médicaments différents par jour. Mais la plupart ont leur utilité.

Certains n’en éprouvent aucune gêne. C’est le cas d’Agnès, 67 ans, un dame placée dans une maison de repos de Marchovelette (Fernelmont) rencontrée par Benjamin Brone et Gaëtan Delhez pour le RTLinfo 13h. Elle avale chaque jour depuis 24 ans pas moins de 18 médicaments.

D’autres, comme Anne-Marie, ont bénéficié d’une révision de leurs doses : la septuagénaire revit "parce qu’on a diminué les médicaments qui m’assommaient. J’ai appris avec le kiné à me mettre au lit seule et à sortir du lit seule. C’est bien agréable d’être un peu indépendante."

Annie Fefevre, une infirmière de la maison de repos, avoue que les quantités prescrites étonnent parfois. Mais elle reconnait l’utilité de la plupart des médicaments. "Des antidépresseurs, des fluidifiants sanguins, des médicaments pour la tension, pour le cœur, ou encore pour dormir".

Pascal Martin, un pharmacien, explique pourquoi on en arrive vite à un nombre impressionnant de médicaments différents : "Un patient qui a de l’hypertension, du diabète et du cholestérol, inévitablement il aura 5 ou 6 médicaments sur la journée. A quoi on ajoute un peu d’arthrose et on en met un 7ème et un 8ème. Et ça il faut gérer pour éviter que ça ne fasse un cocktail dangereux."

Vos commentaires