Des marches pour le climat samedi en France, Mélenchon défilera à Marseille

Des marches pour le climat samedi en France, Mélenchon défilera à Marseille
Un papillon photographié le 9 juillet 2018 à LilleDENIS CHARLET

Des marches pour le climat auront lieu samedi à Paris et dans d'autres villes, initiative lancée par un particulier, Maxime Lelong, après la démission de Nicolas Hulot, à laquelle Jean-Luc Mélenchon s'associera à Marseille.

Interpellé par l'appel lancé par l'ancien ministre de la Transition écologique lors de l'annonce de sa démission - "est-ce que j'ai une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité? (...) Est-ce que j'ai une union nationale sur un enjeu qui concerne l'avenir de l'humanité et de nos propres enfants ?" - Maxime Lelong a voulu répondre "oui", a-t-il expliqué à l'AFP.

Il a créé un événement Facebook pour l'occasion, "marche pour le climat", qui comptait mercredi à la mi-journée 19.000 personnes disant vouloir participer et plus de 90.000 intéressées.

D'abord prévu pour le dimanche 2 septembre, l'événement a été décalé au 8 septembre pour coïncider avec la mobilisation "#Riseforclimate" organisée au niveau mondial. Un rassemblement aura lieu sur la place de l'Hôtel de Ville à Paris à partir de 14h, puis un cortège rejoindra la place de la République.

Des ONG se sont associées à l'événement à Paris, alors que l'association 350 avait déjà prévu un rassemblement sur la place de l'hôtel de Ville. Attac et Notre affaire à tous appellent ainsi à soutenir le mouvement à Paris et en province.

Parmi les partis politiques, la France insoumise et Europe Ecologie-Les Verts (EELV) ont annoncé vouloir participer. M. Mélenchon a appelé mercredi soir sur Twitter les citoyens à se joindre à ces manifestations, annonçant que lui-même défilerait à Marseille. "Peu me chaut de savoir qui et quoi est à l'origine de tout cela, il faut y aller (...) Samedi, tout le monde marche", a intimé M. Mélenchon.

Pour autant, Maxime Lelong insiste sur le caractère citoyen du mouvement, qui prévoit "un cortège citoyen devant", suivi par les ONG, les syndicats et les partis politiques. "Il n'y aura pas de personnalité politique dans le cortège de tête", insiste-t-il.

Quinze autres événements en France sont répertoriés sur Facebook. A Lyon, un rassemblement est prévu à 15h devant l'hôtel de Ville pour une chaîne humaine à l'initiative de 350.org. A Bordeaux, un pique-nique aura lieu à midi avant une marche depuis le Miroir d'eau, à l'initiative d'une particulière, Anne-Charlotte. "On insiste sur le côté pacifiste, citoyen et familial", dit-elle. A Nantes, un rassemblement est prévu à 14h sur la place Royale et à Rennes sur la place de la Mairie.

Vos commentaires