En ce moment
 
 

Les colombophiles britanniques migrent vers leur rassemblement annuel

Chaque hiver, des milliers de colombophiles migrent vers la station balnéaire britannique de Blackpool, dans le nord de l'Angleterre, pour admirer les pigeons les plus beaux et les plus rapides, couvés par leurs propriétaires.

Le "British Homing World Show of the Year" est le plus grand rassemblement britannique de colombophiles, attirant jusqu'à 15.000 personnes.

"Que vous soyez un nouveau membre, un curieux ou un colombophile expérimenté, il y en a pour tout le monde", promettent les organisateurs.

Le rassemblement se tient dans les jardins d'hiver, un lieu historique de Blackpool.

Les Beatles, Queen et Oasis ont joué dans cette salle de bal et depuis la Seconde guerre mondiale, tous les Premiers ministres britannique s'y sont exprimés lors de congrès de leur parti politique.

Mais le troisième weekend de janvier, cette même salle de bal se remplit de plus de 2.000 volatiles, séparés entre ceux élevés pour la course et ceux sélectionnés pour être montrés.

"L'atmosphère est très bonne" juge David Trippett, président du comité d'organisation de l'événement. "Il y a des gens de partout dans le pays qui se rencontrent ici une fois par an".

"C'est une bonne compétition. Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, les gens ont toujours le sourire", assure-t-il.

- 365 jours par an -

Le stéréotype du colombophile - issu de la classe ouvrière et des villes industrielles du nord de l'Angleterre - n'est plus d'actualité.

La reine Elizabeth II elle même possède des pigeons et le gérant du pigeonnier royal était d'ailleurs présent au salon.

Selon David Trippett, tout le monde ne peut pas avoir des pigeons. "C'est un engagement", a-t-il expliqué. "Cela vous occupe 365 jours par an. Vous ne pouvez pas partir pendant quelques jours et les laisser. Ils ont besoin d'être nourris, nettoyés, entraînés". Pour ce passionné, "c'est un style de vie".

"Il n'y a pas de meilleure expérience que de voir des pigeons que vous avez nourris, élevés et soignés, revenir au pigeonnier après une course de 500 miles" (800 kilomètres, ndlr).

Vous vous dites: "Je l'ai fait".

Le rassemblement est organisé depuis 1972 et se tient à Blackpool depuis 1977. Les bénéfices vont à des œuvres caritatives.

Des stands proposent tous les accessoires imaginables pour les pigeons, et des oiseaux eux-mêmes sont à vendre.

- Pigeon versus technologie -

David Trippett estime cependant que ce loisir a du mal à rivaliser dans un monde moderne, face aux jeux vidéo et aux loisirs numériques, même s'il y a des "mesures incitatives pour amener davantage de personnes à ce sport".

Il existe un programme pour jeunes colombophiles et des pigeonniers sont installés dans les écoles.

Ils ont eu beaucoup de succès en particulier avec des enfants ayant des difficultés d'apprentissages, selon lui.

On peut aussi visionner en direct sur le web des vidéos de pigeonniers.

Cette année, John Bell a remporté le titre sacrant le plus beau pigeon pour la septième fois - et la quatrième année d'affilée.

Le gagnant de cette année était un pigeon âgé d'un an, qui avait remporté un concours en Écosse pour se qualifier pour Blackpool.

Le jour où les oiseaux sont présentés au jury, "Vous devez les garder dans le meilleur état possible; sans insectes ni poux", détaille John Bell à l'AFP. Il faut qu'ils soient "impeccables".

Remporter un prix, "C'est un exploit fantastique", témoigne-t-il. "C'est le summum. C'est comme gagner à la loterie".

Vos commentaires