En ce moment
 

Une personne sur quatre tuée dans un accident de la route a plus de 65 ans

(Belga) Une personne sur quatre tuée dans un accident de la route a plus de 65 ans, annonce lundi l'Institut Vias à l'occasion de la journée internationale des personnes âgées. Cette proportion a fortement augmenté ces dernières années. Il y a dix ans, une personne sur six tuée sur la route était âgée de 65 ans ou plus.

En 2017, 151 seniors ont perdu la vie à la suite d'un accident de la circulation, selon les chiffres de l'Institut Vias. Par kilomètre parcouru, le risque d'être tué ou blessé dans un accident est quatre fois plus élevé que la moyenne chez les plus âgés. Ce risque est surtout dû à leur plus grande vulnérabilité, selon Vias. Leurs os se fracturent plus facilement et les blessures guérissent plus péniblement. Par ailleurs, un senior blessé sur trois l'est dans un carrefour, ceux avec signaux de priorité posant particulièrement problème. L'Institut constate enfin que les accidents impliquant des personnes âgées ont lieu tard le matin ou tôt l'après-midi, ces conducteurs préférant éviter de circuler pendant l'heure de pointe. Plusieurs actions concrètes sont proposées par Vias. Aux carrefours, l'institut préconise des aménagements clairs avec notamment une signalisation placée suffisamment à l'avance. Sur les véhicules, il suggère aux seniors de privilégier la boîte de vitesses automatique ou encore la présence du système anti-angle-mort. Vias ne se montre par contre pas favorable à l'obligation de passer un examen médical à partir d'un certain âge, arguant du fait que les individus ne vieillissent pas de la même manière. Le renouvellement du permis de conduire pourrait toutefois être accompagné d'une évaluation de conduite par le médecin traitant. (Belga)

Vos commentaires