Editions de L'Avenir: un débat au Parlement de Wallonie mercredi

(Belga) Le député wallon Dimitri Fourny a sollicité une mise à l'ordre du jour d'un débat sur les Editions de L'Avenir lors de la séance plénière du Parlement de Wallonie mercredi, a-t-il fait savoir dimanche à l'agence Belga. Le bourgmestre de Neufchâteau veut ainsi mener une discussion sur la pluralité de la presse en Wallonie, alors que le futur des journaux L'Avenir fait l'objet de spéculations.

Dimanche, les représentants du personnel et de la rédaction des Editions de L'Avenir se fendaient d'une lettre ouverte à l'attention du président du conseil d'administration, Pol Heyse. Ils expriment leurs craintes quant à la future imprimerie du groupe. Si ce sont celles de Nivelles qui devaient être choisies, propriété du groupe Rossel, les travailleurs redoutent une mainmise toujours plus prononcée de son concurrent et, finalement, une fusion entre L'Avenir et les titres Sudpresse. Un conseil d'administration du groupe doit se réunir lundi. Dans une réaction, Pol Heyse stipule qu'aucune décision ne sera prise quant à l'imprimerie, les négociations étant toujours en cours. Dimitri Fourny se réjouit d'apprendre que le choix de l'imprimerie ne sera pas arrêté lundi. "Cela ne doit pas se décider en un coup de cuillère à pot", estime-t-il. "Il s'agit d'un élément stratégique, qui mérite un large débat", fait-il valoir. Pour cette raison, en accord avec les quatre groupes du Parlement de Wallonie, il entend mener un débat à ce sujet en séance plénière mercredi. "Il nous faut des garanties quant au pluralisme de la presse en Wallonie." Pour ce faire, il propose notamment un portage partiel ou temporaire des Editions de L'Avenir par un autre groupe de presse que Rossel. "Le débat sur la diversité de la presse doit se faire en toute transparence", conclut-il. (Belga)

Vos commentaires