En ce moment
 
 

Toyota confirme son avance sur les technologies hybrides

 
 

Le premier groupe automobile japonais, Toyota, a présenté jeudi à Tokyo une nouvelle puissante berline de luxe de marque Lexus à double motorisation au carburant et à l'électricité, confirmant ainsi sa suprématie dans le secteur des véhicules hybrides.

Ce modèle ultra-sophistiqué portant le logo Lexus, marque du groupe Toyota concurrente des allemandes Mercedes ou BMW, sera d'abord commercialisé au Japon puis en Europe, aux Etats-Unis et dans d'autres pays d'Asie.

Il est doté d'un moteur plus puissant que les autres véhicules hybrides existants.

Toyota espère en vendre 300 unités par mois sur l'Archipel.

Le groupe de Nagoya (centre), qui a commercialisé sa première automobile hybride, la Prius, en 1997, confirme son avance sur les autres constructeurs dans ce domaine.

Sa capacité à développer des voitures moins polluantes et moins gourmandes en carburant lui a permis depuis plusieurs années de gagner d'importantes parts de marché, notamment aux Etats-Unis.

"Si on ne prend pas soin de l'environnement, il n'y a pas d'avenir", a répété jeudi le patron de Toyota, Katsuaki Watanabe, lors d'une conférence de presse à Tokyo.

Le géant, qui inclut les marques Toyota, Hino, Daihatsu et Lexus, met le turbo sur les motorisations hybrides afin d'étendre le marché et d'abaisser les coûts de production encore très supérieurs à ceux des moteurs traditionnels.

"Nous souhaitons réduire la taille et la masse du système afin de pouvoir l'installer également sur des petites voitures", a indiqué M. Watanabe.

"Nous ambitionnons de doubler le nombre de modèles hybrides de notre gamme aux alentours de 2010 et d'en vendre un million par an", a-t-il ajouté, confirmant des chiffres déjà cités par le groupe.

Toyota vient de ravir à l'américain General Motors la place de numéro un mondial du secteur en nombre de véhicules produits.


 

Vos commentaires