Hong Kong: un mort et deux disparus dans l'incendie d'un pétrolier

Un homme a été tué et deux autres sont portés disparus dans l'incendie d'un pétrolier, qui a été maîtrisé, survenu pendant qu'il se réapprovisionnait sur une barge dans les eaux de Hong Kong, a-t-on appris de sources officielles.

Vingt-trois personnes, certaines atteintes de brûlures, ont été secourues après être tombées à l'eau ou s'y être jetées. Parmi elles quatre étaient blessées dont l'une grièvement, a précisé la police.

Les pompiers ont mis cinq heures à venir à bout de l'incendie, survenu alors que le pétrolier, immatriculé au Vietnam selon la police, était en cours de chargement au sud de l'île de Lamma, elle-même située au sud-ouest de l'île de Hong Kong.

Aucune fuite de pétrole n'avait été détectée mardi soir depuis le navire accidenté, ont précisé les pompiers.

Cette annonce a apaisé les craintes de catastrophe environnementale dans cette zone maritime très fréquentée, connue également pour ses marsouins et ses tortues. L'écologiste Gary Stokes, directeur d'OceansAsia.org, a néanmoins indiqué vouloir vérifier l'impact écologique de l'accident.

- "Trois explosions" -

Le commandant des pompiers Yiu Men-yeung a expliqué que le navire était sur le point d'être réapprovisionné depuis une barge. Les employés de la barge ont raconté qu'alors qu'ils "connectaient les tuyaux pour remplir le pétrolier, il y a eu trois explosions" avant que le navire prenne feu.

M. Yiu a précisé que le navire, qui venait du port industriel de Dongguan (sud de la Chine) et se dirigeait vers la Thaïlande, ne risquait pas de couler.

Le pétrolier, dont l'équipage était composé de 25 Vietnamiens, gîtait à 30°. Sur la barge, un citoyen de Singapour a également été légèrement blessé, selon les autorités.

Avant que l'incendie soit maîtrisé, des images ont montré le pétrolier en flammes d'où émanait une épaisse colonne de fumée noire.

Dans un communiqué, le gouvernement de Hong Kong a précisé que les pompiers avaient utilisé quatre avions pour lutter contre l'incendie. En outre, quatre bateaux de pompiers, un hélicoptère et un navire de la police se trouvaient également sur place, a constaté l'AFP.

Des témoins ont raconté avoir ressenti l'onde de choc des explosions.

"J'ai entendu plusieurs bruits d'explosion et de grondement, comme si quelqu'un avec de grosses mains frappait ma porte vitrée", a déclaré un habitant du village de Mo Tat, qui s'est présenté sous le nom de Shu.

Il a fait état d'une petite explosion 10 secondes plus tard.

Le pétrolier s'appelle Aulac Fortune, selon le nom inscrit sur sa coque. Le site du département des Affaires maritimes de Hong Kong indique que ce navire est arrivé tôt mardi à 02H58 locales au mouillage de Lamma Sud.

Le département de la marine a indiqué que le pétrolier avait déjà déchargé sa cargaison au moment de l'accident. Selon la même source, "des bateaux chargés de lutter contre la pollution sont sur place et aucune pollution pétrolière n'a été découverte jusqu'à présent".

Vos commentaires