En ce moment
 

Wall Street finit sans direction, hésitant entre Fed et commerce

Wall Street finit sans direction, hésitant entre Fed et commerce
Wall Street finit en ordre dispersé, hésitante entre la Fed et des nuages sur les négociations commerciales entre Washington et PékinDon Emmert

A découvrir

Wall Street a terminé en ordre dispersé mardi, hésitante à la veille de l'issue d'une réunion de la Banque centrale américaine (Fed) tandis que des nuages sont venus obscurcir les négociations commerciales entre Washington et Pékin.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 0,10% pour finir à 25.887,38 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 0,12%, à 7.723,95 points, et l'indice élargi S&P 500 a lâché 0,01%, à 2.832,57 points.

Après une ouverture en nette hausse mardi, les indices se sont brusquement essoufflés en cours de séance, peu de temps après l'ouverture de la réunion de la Fed.

"Les courtiers ont visiblement pris quelques bénéfices avant l'issue de la réunion mercredi", a observé Nate Thooft, de Manulife AM.

Le gestionnaire de portefeuille rappelle que les indices ont déjà fortement avancé entre la semaine dernière et lundi soir, alors que les anticipations de ton accommodant de la part de l'institution étaient déjà évoquées.

"Il va être difficile pour la Fed d'adopter un ton encore plus arrangeant que lors de ses dernières prises de parole", a par ailleurs affirmé Nate Thooft.

La "pause" annoncée depuis plusieurs semaines par la Banque centrale concernant ses futures hausses de taux d'intérêt a largement bénéficié aux indices de Wall Street depuis le début de l'année: le S&P 500 a pris 12,9%, le Dow Jones 11% et le Nasdaq 16,4%.

Une chose semble certaine aux yeux des investisseurs à la veille de la prise de parole du président de la Fed, Jerome Powell, mercredi: "on ne voit simplement pas de hausse de taux à l'horizon au regard de l'inflation et du ralentissement de l'économie", a noté Bill Lynch, de Hinsdale Associates.

L'affaiblissement des indices observé mardi est en outre survenu peu après la publication d'informations de presse faisant état de quelques nuages dans les négociations commerciales entre Washington et Pékin.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et le représentant au Commerce, Robert Lighthizer, se rendront à Pékin la semaine prochaine pour faire avancer les pourparlers commerciaux entre les deux premières puissances économiques mondiales, a confirmé mardi à l'AFP un haut responsable de l'administration.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à 10 ans montait à 2,624%, contre 2,603% lundi soir, et celui sur la dette à 30 ans progressait, à 3,042% contre 3,017% la veille.

  1. Nasdaq

Vos commentaires