En ce moment
 

Il fait croire à sa femme qu’il a une leucémie durant des années: elle finit par tout découvrir

Il fait croire à sa femme qu’il a une leucémie durant des années: elle finit par tout découvrir
Capture d'écran du site Leicester Mercury

David a fait croire à son épouse qu'il souffrait d'une leucémie. Celle-ci a rapidement douté, jusqu'à ce que son frère découvre qu'au lieu de suivre un traitement aux Etats-Unis, son mari était en fait... en vacances.

Lucy Witchard fait la connaissance de David Carroll en 2006. Très vite, le courant passe entre les deux Britanniques. C'est alors que le jeune homme annonce à sa compagne qu'il est atteint d'une leucémie. Cette dernière est sous le choc.

Quelques temps plus tard, le couple se marie. David prétend poursuivre ses traitements, mais défend son épouse de l'accompagner lors de ses séances de chimiothérapie. "Il disait qu’il voulait me protéger et que ça serait trop dur pour lui de me voir durant ces moments-là", explique Lucy à la BBC. Mais cette interdiction perturbe la jeune femme. Elle commence peu à peu à douter... "Lorsque j’ai émis un doute concernant son traitement, il a menacé de me quitter (...) Il disait qu’il ne pouvait pas supporter notre relation si je ne lui faisais pas confiance", ajoute-t-elle.

Mais les menaces de David ne la rassurent pas. C'est le frère de Lucy qui confirme ses doutes. Il découvre que son beau-frère, qui a affirmé devoir suivre un traitement aux Etats-Unis car son état s'est aggravée, n'est pas du tout à l'hôpital, mais en vacances. Pour couronner le tout, la mère de Lucy, touchée par leur histoire, a donné 2200 euros à David, qu'elle pense être en phase terminale, pour qu'il puisse se faire soigner en Amérique.

Lorsque Lucy l'apprend, elle est dévastée. Dès le retour de son mari, elle lui demande des explications. Mais il continue de nier. Pour convaincre son épouse, il demande à un ami de se faire passer pour un docteur, mais Lucy ne le croit plus. La femme de 31 ans a perdu toute confiance en lui et décide de rompre. Juste après leur séparation, elle constate que son ex-mari a dépensé l'argent que sa mère lui avait donné pour ses traitements. "J'avais les moyens d'aider son mari en phase terminale et éviter à ma fille de devenir veuve. Je lui ai donné 2000 Livres pour qu'il tente de sauver sa vie en Amérique", a expliqué Linda Eccles, la mère de Lucy. 

Mais après son divorce, David a continué. Il a également menti à son entourage. Il a fait croire à ses amis, membres de son club de rugby, qu'il avait une grave maladie. Ces derniers ont organisé plusieurs collectes de fonds pour l'aider. Heureusement, ils ont fini par découvrir les mensonges de David.

Lucy a porté plainte contre son mari. Ce dernier a été reconnu coupable de fraude. Il a été condamné à une peine de prison de 26 semaines avec sursis  et 180 heures de travaux d’intérêt général. L'homme de 35 ans doit également rendre à sa belle-mère l'argent qu'il a dépensé.

Vos commentaires