Elections 2018 - Benoît Lutgen briguera un second maïorat à Bastogne avec une liste d'ouverture

(Belga) L'actuel bourgmestre de Bastogne Benoît Lutgen a présenté, jeudi soir, la liste des 25 candidats qu'il emmènera aux élections communales en vue de décrocher un second mandat à la tête de la ville. Cette liste est la première à être officiellement dévoilée à Bastogne. Le président du cdH a insisté à plusieurs reprises sur "l'ouverture" de sa liste, baptisée "Bastogne plus forte".

Quinze candidats sont des mandataires sortants communaux ou du CPAS, alors que Ziad El Husseini est un transfuge de la minorité bastognarde @venir (tendance MR). Alors novice en politique communale, Benoît Lutgen était devenu bourgmestre de Bastogne en 2012, en renversant la majorité sortante. Sa liste avait alors décroché 17 sièges sur 25, soit une majorité absolue. Benoît Lutgen défend désormais son bilan. "Bastogne est la seule commune de la province de Luxembourg à ne pas avoir augmenté ses taxes ou redevances", se félicite-t-il. Benoît Lutgen pointe aussi le succès du Bastogne War Museum. Inauguré en 2014, le site est devenu la première attraction touristique de la province de Luxembourg, avec une fréquentation 150.000 visiteurs par an. Le programme de la liste présentée jeudi s'articulera autours de cinq axes: "Bastogne plus humaine", "plus sûre", "plus attractive", "plus belle" et "plus innovante". Des propositions citoyennes collectées grâce à un toutes-boîtes ont été intégrées. Si la liste tirée par Benoît Lutgen est la première à être présentée officiellement, elle devrait notamment être opposée à une autre liste soutenue par l'ensemble des autres familles politiques. Le mouvement, au départ citoyen et qui devrait s'appeler "Citoyens Positifs", a ainsi obtenu le ralliement officiel du MR, du PS, de DéFI et d'Ecolo. Jean-Pierre Lutgen, patron d'Ice-Watch et frère aîné de Benoît, pourrait y figurer. Il y aurait dès lors également une duel familial à Bastogne. Jean-Pierre Lutgen n'a toutefois pas dévoilé officiellement sa position et le rôle qu'il jouerait lors du scrutin communal. (Belga)

Vos commentaires