En ce moment
 
 

Le record absolu de température en France battu: "C'est historique"

Le record absolu de température en France battu:
©Belga

Le niveau de 45,9°C relevé vendredi après-midi dans le Gard, constitue le nouveau record de chaleur jamais enregistré dans l'Hexagone, a indiqué Météo-France, alors que les températures commencent à refluer après une journée marquée par de nombreuses températures inédites sur le pourtour méditerranéen.

Ce record, qui efface les 44,1°C d'août 2003 dans le même département, a été enregistré à 16H20 à Gallargues-le-Montueux, une commune située entre Montpellier et Nîmes, souligne l'institut météorologique. Un niveau comparable à celui "que l'on atteint lors d'une journée d'août normale dans la Vallée de la Mort" en Californie.

"13 stations ont dépassé l'ancien record (44,1°C le 12 août 2003) dont 3 franchissant les 45°C, du jamais vu", a souligné le prévisionniste Etienne Kapikian sur Twitter, insistant sur les nombreux records ayant marqué ce vendredi. "Par exemple, à Montpellier-aéroport, les 43,5°C de ce 28 juin dépassent de 5,8°C le précédent record absolu tous mois confondus (37,7°C le 4 août 2017, mesures depuis 1946) ! ", a-t-il indiqué.

"La France rejoint le club des pays européens qui ont leur record national au moins égal à 45°C (Bulgarie, Portugal, Italie, Espagne, Grèce, Macédoine du nord)", a de son côté indiqué le prévisionniste de Météo-France François Jobard sur Twitter. Des records absolus de température nocturne sont également tombés dans plusieurs villes françaises, avec par exemple, 23,8°C enregistrés à Bourges (précédent record à 22,7°C en août 2003) et 24,7°C à Nantes (précédent record à 23,8°C en août 2003), d'après les relevés effectués vendredi matin. Cette canicule exceptionnelle devrait encore se poursuivre samedi, avec des températures très élevées attendues notamment dans le centre du pays et en région parisienne, avant une baisse attendue à partir de dimanche.

Vos commentaires