En ce moment
 
 

Le scénario macabre de Nordahl Lelandais révélé: de l'enlèvement au meurtre, l'ex-militaire aurait tout prémédité

Le scénario macabre de Nordahl Lelandais révélé: de l'enlèvement au meurtre, l'ex-militaire aurait tout prémédité
© Image Isopix

Le 27 août 2017, à 03h00, Maëlys est aperçue pour la dernière fois à la fête de mariage où elle était avec ses parents. Depuis, plus aucune trace d'elle. D'intenses recherches sont menées, des battues sont organisées autour de la salle des fêtes située dans un environnement boisé, une rivière est sondée, des lacs sont fouillés... En vain. La fillette de 8 ans reste introuvable.

Assez vite, les soupçons se cristallisent autour d'un invité, Nordahl Lelandais, ancien militaire et maître chien de 34 ans, qui habite avec ses parents à quelques kilomètres du lieu des faits. Il est arrivé tard au mariage et s'est absenté de la fête. Selon des informations rapportées par M6 dans son documentaire "Contre-Enquête", l'ex-militaire s'est alors rendu au domicile de ses parents situés à quelques kilomètres de la salle des fêtes où se tenait le mariage. Sur place, il consulte alors des sites pédopornographiques. Ce sont des analyses de son ordinateur qui ont permis de le découvrir, révèle le média français. 

Une semaine avant le mariage, Nordahl Lelandais commettait une agression sexuelle sur sa petite cousine de 6 ans pendant son sommeil. Dans son documentaire, le média français un rapprochement entre cette agression et une probable préméditation de l'enlèvement de la petite Maëlys. "C'est ce même jour qu'il appelle le marié pour se faire inviter à la fête. On peut se demander s'il planifiait déjà de s'en prendre à nouveau à un enfant", s'interrogent nos confrères.


Des clichés de ses chiens pour attirer la fillette

L'ex-militaire finit par revenir au mariage avec de la cocaïne. Une personne qui était présente au mariage témoigne: "Il est arrivé aux toilettes. Les quelques invités qui voulaient en prendre le suivaient". 

Nordahl Lelandais aurait alors attendu le meilleur moment pour se rapprocher de Maëlys sans éveiller les soupçons. Selon des informations rapportées par M6, il aurait attendu l'annonce du DJ pour prévenir du départ de la nounou qui s'occupait des enfants.

Il attire alors la fillette en lui montrant des photos de ses chiens. En fin stratège, il s'adresse également à sa mère. Cette dernière rapporte qu'il lui a également montré ces clichés. Selon Laurent Valdiguié, journaliste d'investigation, le plan de Lelandais est clair et précis. Il obtient la confiance de Maëlys et de sa mère très rapidement. "Il manipule l'enfant mais en plus, en parlant à la maman, il a l'air de valider auprès de cette petite fille que sa maman est d'accord pour qu'elle l'accompagne", indique le journaliste à nos confrères.


Il avance la thèse de l'accident

C'est la dernière fois que Maëlys a été vue. Peu de temps après, elle monte dans sa voiture et le piège se referme sur elle. Lelandais ne revient au mariage que 30 minutes plus tard. A ce moment-là, tout le monde cherche la fillette disparue. Pour s'échapper rapidement, il aurait alors mis au point un plan machiavélique. Un témoin raconte l'avoir entendu faire semblant de vomir afin de simuler des maux. Il se serait alors extirpé rapidement. 

Ce n'est que six mois plus tard qu'il avoue avoir tué "involontairement" la fillette. Il indique aux enquêteurs où se trouve le corps et la quasi-totalité de son squelette, ses vêtements et une chaussure sont retrouvés. Il avance la thèse de l'accident: selon sa version livrée en mars, Maëlys est montée dans sa voiture pour aller voir ses chiens. Sur le trajet, elle panique, demande de faire demi-tour et hurle. Nordahl Lelandais lui aurait frappé le visage.

Depuis, une cellule spécialisée de la gendarmerie a identifié "une quarantaine" de dossiers criminels dans lesquels l'implication de Nordahl Lelandais est examinée.

Vos commentaires