En ce moment
 

Comment Nordahl Lelandais s'est invité au mariage alors qu'il ne connaissait presque personne: "Il était trop tranquille"

Comment Nordahl Lelandais s'est invité au mariage alors qu'il ne connaissait presque personne:

Le petite Maëlys a été vue pour la dernière fois lors d'une fête de mariage organisée à Pont-de-Beauvoisin en avril 2017. Un documentaire diffusé sur M6 ce jeudi révèle de nouveaux éléments sur les circonstances de ce drame.

Pour rappel, dans la nuit du 26 au 27 août, Maëlys De Araujo, petite fille brune en robe blanche, se volatilise. Sa famille la cherche pendant une heure avant d'alerter les gendarmes. Dès le lendemain, les enquêteurs privilégient la thèse criminelle. Trois chiens pisteurs s'arrêtent au même endroit sur le parking de la salle des fêtes où se déroulait la noce. Maëlys a pu monter dans une voiture, un prédateur croiser sa route. Très vite, le 31 août, Nordahl Lelandais, un ancien militaire de 34 ans, est placé en garde à vue. Des témoignages révèlent qu'à l'origine, l'ex-militaire n'était pas invité à la cérémonie. 

L'un de ses proches lui parle de la fête qui se prépare. Il en parle à l'ex-militaire. Intéressé, Nordahl lui demande de le prévenir quand vient le moment du vin d'honneur. Ce fut chose faite. "Je lui ai envoyé un message quand je suis sorti de l'église", a confié cette source aux enquêteurs selon des informations rapportées par M6 dans son émission "Contre-enquête" diffusée ce jeudi.


"C'était genre 'Ce soir, c'est moi le boss' "

"Une semaine avant le mariage, il a fait un déménagement d'un invité. Il a obtenu le numéro de téléphone de mon cousin, il l'a appelé et lui à demander s'il pouvait venir. C'était une semaine avant. Mon cousin lui a dit 'Ben oui tu peux nous rejoindre au vin d'honneur", explique la mère de la petite Maëlys au micro du média français.

En réalité, Nordahl Lelandais avait été scolarisé dans le même collège que le marié. Depuis, les deux hommes s'étaient perdus de vue. Le marié n'avait donc pas naturellement invité son ancien camarade à son mariage. Alors qu'il ne connaît personne, Nordahl Lelandais se joint aux invités. "Il était trop tranquille sachant qu'il ne connaissait personne là-bas donc tu t'affiches pas comme ça avec un verre à la main. C'était arrogant, c'était genre 'Ce soir, c'est moi le boss'". 

Nordahl Lelandais a-t-il prémédité son geste? Sa détermination pour assister au mariage est-elle une preuve de cette préméditation? 

Il s'est ensuite absenté de la fête, à un moment qui pourrait correspondre avec la disparition de Maëlys. Une trace ADN de la petite fille, mélangée au sien, est par ailleurs retrouvée le 3 septembre sur une commande du tableau de bord de son véhicule.

Il avance la thèse de l'accident

La découverte d'une trace de sang de la fillette sous un tapis de sol de sa voiture le pousse finalement à avouer en février 2018 avoir tué "involontairement" Maëlys. Il indique aux enquêteurs où se trouve le corps et la quasi-totalité de son squelette, ses vêtements et une chaussure sont retrouvés. Il avance la thèse de l'accident: selon sa version livrée en mars, Maëlys est montée dans sa voiture pour aller voir ses chiens.

Sur le trajet, elle panique, demande de faire demi-tour et hurle. Nordahl Lelandais lui aurait frappé le visage. Constatant que la fillette ne respire plus, il l'aurait déposé dans le cabanon près de la maison de ses parents où il habite et jeté son short taché de sang. Plus tard dans la nuit, alors que les proches de l'enfant commencent à la chercher, il serait revenu prendre le corps et l'aurait emmenée dans des gorges escarpées du massif de la Chartreuse, où son corps a finalement été retrouvé.

Cette version de l'accident est cependant mise en doute par la suite par l'autopsie du corps, qui révèle plusieurs fractures au crâne et à la mâchoire de l'enfant.

Vos commentaires