En ce moment
 

Sonia Rykiel, "la Parisienne" immortalisée à Saint-Germain-des-Prés

paris, Mode

Sacs remplis de salades et de baguettes à la main, femmes, hommes et enfants ont défilé dans l'allée "Sonia Rykiel, créatrice de mode" immortalisée samedi à Saint-Germain-des-Prés à Paris.

La maire de Paris Anne Hidalgo et Nathalie Rykiel, fille de la créatrice décédée en 2016, ont inauguré la plaque juste avant le défilé de la marque lors de la semaine parisienne du prêt-à-porter printemps-été 2019, sur cette allée qui accueille tous les dimanches l'un des marchés biologiques les plus réputés de la capitale.

Le spectacle en plein air entre les étals, garde l'esprit du lieu, de "l'allée de la vie quotidienne, où il y a un marché, on entend le métro", selon Mme Hidalgo.

Les mannequins l'empruntent dans un sens, puis dans l'autre, certaines en tenue de soirée, d'autres décontractées. Des enfants en jogging et un homme en pantalon et t-shirt noirs promènent leur chien.

Un adolescent, un lacet des baskets défait, déambule, son skate sous le bras. A la fin, tous marchent ensemble avec des sacs remplis de provisions confectionnés avec des auvents de marché recyclés.

Les fameux tricots et rayures de Sonia Rykiel rappellent les stores du marché, les pulls en macramé les sacs des courses, les pyjamas portés avec des trenchs et pantalons contribuent à créer un look cool "juste sorti du lit".

Un style qui respire la joie de vivre, ce que la créatrice de la maison Julie de Libran appelle "les règles de dimanche" pour s'habiller.

Parmi les pièces cultes de ce dressing: marinière, pull oversize, robe tricotée , jogging, lingerie, cape et trench.

Cette allée est "un podium dans la rue pour que les femmes puissent se poser, exister", a souligné Nathalie Rykiel.

C'est à Saint-Germain-des-Prés, haut lieu de la vie culturelle et intellectuelle parisienne, que Sonia Rykiel a ouvert sa boutique en mai 1968.

"Sonia Rykiel nous a donné le goût de liberté, c'est la plus parisienne des parisiennes, La Parisienne", a pour sa part souligné Anne Hidalgo.

- femme Hermès: amazone et navigatrice -

Dans le légendaire hippodrome de Longchamps, dans l'ouest de Paris, Hermès présente sa version de femme "moderne toujours" dans le cadre de la Fashion week parisienne.

Également en plein air, des femmes élégantes, cheveux au vent marchent sur le sable sur fond d'un jeu de reflets dans un univers où tout est possible.

La femme Hermès "s'élance à cheval pour mieux se rêver en navigateur", selon un communiqué de la griffe de Hermès.

Elles portent des cuirs résilles et des spartiates. Un tablier de palefrenier se transforme en robe d'été. Au soleil, elles déambulent en combinaison short.

Les mousquetons servent de fermoirs, les cordages sont utilisés pour nouer ou pour cintrer, dessiner plusieurs silhouettes à sa guise.

La silhouette est pure, légère, rien n'entrave les mouvements: "la légèreté est sa seule religion". Les couleurs sont naturelles: beige, crème, vert olive, avec des éclats de rouge ou d'orange, dynamiques, "pour prendre de la vitesse".

Vos commentaires