En ce moment
 

Au camp de réfugiés d'Al Arroub, les enfants apprennent à documenter les violations

(Belga) Protéger les droits des enfants dans le monde, c'est l'objectif premier de l'organisation Defense for Children International (DCI). Au camp de réfugiés d'Al Arroub, près d'Hébron, sa section palestinienne forme les enfants à documenter les violations commises par l'armée israélienne. Des irruptions intempestives qui poussent ces enfants dans un climat de peur constante, comme ils l'ont raconté lundi au ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte.

Arrestations en pleine nuit, violences physiques, intimidations, inégalité devant la justice, ... la liste de violations des droits des enfants reprochées par DCI à l'armée israélienne est longue. Raison pour laquelle elle donne aujourd'hui des outils aux premiers concernés, en offrant des formations intensives aux enfants du camp d'Al Arroub. Concrètement, ils apprennent à documenter les violences dont ils sont témoins, à communiquer entre eux - via les réseaux sociaux - et à transmettre les informations à des professionnels, qui assurent ensuite les vérifications et dénonciations. Pour DCI, l'urgence est avant tout de mettre fin aux arrestations nocturnes, particulièrement traumatisantes pour les mineurs. "Cela leur insuffle le sentiment que même leurs parents ne peuvent pas les protéger, qu'ils ne sont pas même en sécurité dans leur lit, dans leur chambre", souligne Ivan Karakashian, coordinateur au sein de l'organisation. (Belga)

Vos commentaires