En ce moment
 

Cinéma: première projection test en Arabie saoudite avec "Black Panther"

Cinéma: première projection test en Arabie saoudite avec
Des Saoudiennes lors du festival "Short Film Competition 2", le 20 octobre 2017 à RyadFAYEZ NURELDINE

L'Arabie saoudite va tester mercredi une première salle de cinéma avec la projection du blockbuster américain "Black Panther" en présence de professionnels de l'industrie, avant l'ouverture des salles au public le mois prochain.

Le royaume ultraconservateur, qui s'est engagé dans une série de réformes, a mis fin l'an dernier à 35 ans d'interdiction des salles de cinéma. Le géant américain AMC Entertainment a obtenu la première licence pour exploiter les salles.

Les autorités avaient d'abord annoncé que la première salle de cinéma ouvrirait mercredi mais des responsables proches du gouvernement et des médias locaux ont précisé qu'il s'agissait seulement d'une projection test prévue dans le nouveau cinéma du quartier financier "Roi Abdallah" à Ryad et que les salles ouvriraient au public en mai.

"Ce sera la première (projection) d'une série de tests, auxquels participeront des spécialistes de l'industrie, qui seront organisés (...) pour les derniers préparatifs en vue de l'ouverture du cinéma au grand public", a indiqué le Centre de communication internationale du ministère de l'Information.

Le directeur général d'AMC Entertainment, Adam Aron, assistera à la projection de mercredi. Le plus gros exploitant américain de salles de cinéma a signé en décembre un accord d'intention avec le Fonds souverain saoudien pour la construction et l'exploitation des cinémas à travers le royaume.

Selon des médias saoudiens, la compagnie prévoit d'ouvrir 40 cinémas dans 15 villes du pays au cours des cinq prochaines années.

Les exploitants cinématographiques ont longtemps considéré le royaume comme le dernier marché de masse inexploité du Moyen-Orient, avec plus de 30 millions d'habitants, dont la majorité a moins de 25 ans.

AMC fera face à la concurrence d'autres poids lourds, comme VOX Cinemas, principal exploitant du Moyen-Orient basé à Dubaï.

La levée de l'interdiction des cinémas s'inscrit dans la politique d'ouverture du royaume initiée ces derniers mois par le prince héritier Mohammed ben Salmane, malgré l'opposition des milieux religieux conservateurs.

Vos commentaires