En ce moment
 

Conflit en Syrie - Des milliers de Syriens fuient un secteur tenu par des djihadistes dans le sud

Syrie

(Belga) Des milliers de personnes ont fui des secteurs du sud de la Syrie contrôlés par un groupe djihadiste de crainte d'une attaque du régime, a rapporté lundi une ONG.

Ces territoires ne font pas partie d'un accord de trêve conclu vendredi entre des rebelles du sud de la Syrie et les Russes alliés de Damas. "Quelque 4.000 personnes y compris des femmes et des enfants ont fui les secteurs aux mains de l'Armée Khalid ibn al-Walid", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), en référence à un groupe affilié à l'organisation djihadiste Etat islamique (EI). Ces Syriens ont fui ces secteurs situés dans l'ouest de la province de Deraa vers le plateau du Golan, en partie occupé par Israël, selon la même source. Selon le directeur de cette ONG, Rami Abdel Rahmane, l'Armée Khalid Ibn al-Walid contrôle moins de 7% de la province de Deraa, et les troupes du régime sont arrivées tout près de leur territoire. Depuis le début le 19 juin d'une offensive des troupes du régime et de ses alliés pour la reconquête de cette province, 325.000 personnes avaient fui leurs foyers selon l'ONU, une partie trouvant refuge près de la frontière avec la Jordanie ou de la ligne de démarcation sur le plateau du Golan. Les rebelles ont finalement accepté vendredi un accord négocié avec l'allié russe prévoyant la cession aux autorités de Damas les territoires qu'ils contrôlaient et l'évacuation des insurgés refusant l'initiative. Grâce au soutien militaire de ses alliés russe et iranien, le régime a repris le contrôle de plus de 60% du pays, en guerre depuis 2011. Ce conflit qui a ravagé et morcelé la Syrie, a fait plus de 350.000 morts. Les insurgés contrôlent encore des pans de territoire dans le nord, où ils sont protégés par le voisin turc. Le nord-est est lui contrôlé par des combattants kurdes appuyés par Washington, tandis que la province d'Idleb est dominée par des djihadistes de l'ex-branche d'Al-Qaïda. (Belga)

Vos commentaires