En ce moment
 
 

Deux Palestiniens blessent un policier israélien, l'un d'eux tué

Deux Palestiniens blessent un policier israélien, l'un d'eux tué
Des membres des forces de sécurité israéliennes sur les lieux de l'attaque palestinienne au couteau contre un policier israélien qui a été blessé le 15 août 2019 à Jérusalem. L'un des assaillants a éAhmad GHARABLI
ISRAEL

Deux mineurs palestiniens ont poignardé et blessé "légèrement" jeudi un policier israélien dans la Vieille ville de Jérusalem, et l'un d'eux a été tué dans des tirs de représailles selon le ministère de la Santé palestinien.

Le deuxième mineur a été évacué dans un hôpital israélien qui a jugé son état "critique". Le Croissant-Rouge palestinien et la police israélienne ont également fait état d'un troisième Palestinien blessé à la jambe et qui ne faisait pas partie des assaillants.

Selon la police, l'attaque a eu lieu à l'une des portes donnant sur l'esplanade des Mosquées, dans la Vieille ville de Jérusalem.

L'accès à ce site a été interdit aux hommes de moins de 50 ans pour la prière du crépuscule, selon le porte-parole du Waqf, un organisme musulman qui administre les lieux.

Des affrontements entre policiers israéliens et des musulmans sur l'esplanade des Mosquées, haut lieu de tension à Jérusalem, avaient fait dimanche des dizaines de blessés palestiniens.

Quatre policiers israéliens avaient aussi été blessés lors de ces heurts au premier jour de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha, qui coïncidait cette année avec la commémoration juive de Ticha Beav.

Au cœur du conflit israélo-palestinien, l'esplanade des Mosquées se trouve à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé depuis 1967 par Israël, qui l'a ensuite annexé sans que cela ne soit reconnu par la communauté internationale.

L'esplanade est le troisième lieu saint de l'islam et le site le plus sacré pour les juifs car considéré comme le lieu de leurs deux Temples, dont Ticha Beav commémore la destruction, par les Babyloniens en 587 avant J.-C. puis par les Romains en l'an 70.

Vos commentaires