En ce moment
 
 

En 1999, notre journaliste Marie-Rose Armesto avait rencontré Fidel Castro et avait osé lui poser des questions qui fâchent (vidéo)

 
 

Notre Grand Reporter Marie-Rose Armesto avait rencontré le leader cubain, Fidel Castro en 99, avec Jean-Philippe Mot. Elle l'avait notamment questionné sur les attentes du peuple cubain. Des requêtes balayées d'un revers de la main.

En 1999, notre journaliste Marie-Rose Armesto avait rencontré le dirigeant cubain Fidel Castro lors de la visite du ministre belge des Affaires étrangères de l’époque, Erik Derycke. Elle avait alors rencontré un homme qu’elle avait décrit comme détendu, charmeur, accueillant et, comme toujours, vêtu de son uniforme militaire vert.

"Où sont les témoins ? À qui as-tu parlé ?"

Malgré l’importance du personnage, notre journaliste n’avait pas hésité à lui poser des questions qui fâchent ce qui ne lui avait pas vraiment plu. Elle avait notamment abordé les changements réclamés par les Cubains. "Où sont les témoins ? À qui as-tu parlé ?", lui avait-il demandé. "Aujourd’hui dans la rue", lui avait répondu Marie-Rose. Et le dirigeant cubain d’insister : "Avec quelles personnes ?". "J’ai parlé aux Cubains", lui avait-elle encore répondu, sans se démonter. "Je crois que tu interprètes ce que tu penses. Si les Cubains souhaitent plus de changements, je m’en réjouis. Mais il n’y aura pas de marche arrière. Le changement c’est vers l’avant, c’est ce que je peux dire", avait-il ajouté. Le leader cubain défendait alors sa politique, sa révolution, ses résultats.

Notre journaliste lui avait ensuite demandé quel était son secret de longévité. Les idées lui avait-il alors répondu.




 

Vos commentaires