En ce moment
 

Moto2: deuxième succès pour Brad Binder au GP d'Aragon

Moto2: deuxième succès pour Brad Binder au GP d'Aragon
Le Sud-Africain Brad Binder (KTM), vainqueur du GP d'Aragon, en Moto2, à Alcaniz, le 23 septembre 2018JOSE JORDAN

Le Sud-Africain Brad Binder (KTM), en pole position pour la première fois de sa carrière en Moto2, a remporté sa deuxième victoire dans la catégorie dimanche au Grand Prix d'Aragon, sur le circuit Motorland Aragon, près d'Alcaniz (Espagne).

Il a devancé les Italiens Francesco Bagnaia (Kalex), leader du Championnat du monde, et Lorenzo Baldassari (Kalex), qui n'était plus monté sur la boîte depuis le GP d'Italie début juin (2e).

"L'ensemble du week-end a été incroyable, a réagi Binder. Mon rythme a toujours été très bon. J'ai tout mis sur la table en qualifications. En course, j'ai essayé de conserver mes pneus au début, puis le rythme est redescendu et je me suis retrouvé devant (au 15e tour, NDLR). J'ai alors accéléré pour garder ma position."

Rival de Bagnaia pour le titre, le Portugais Miguel Oliveira (KTM), 18e seulement sur la grille, est remonté à la 7e place finale. Ce sont désormais 19 points qui séparent les deux hommes au classement des pilotes.

"Je n'ai pas pris un super départ, il a été difficile de dépasser Marcel Schrötter. Ensuite, j'ai donné le maximum pour revenir mais quand j'ai rattrapé la tête de la course, mes pneus étaient trop chauds pour attaquer. Je suis tout de même content du résultat. J'ai 19 points d'avance et c'est ça le plus important", a réagi l'Italien, responsable d'un contact avec Binder, sans conséquence pour les deux pilotes, à neuf tours de l'arrivée et remonté de la 4e à la 2e place dans les six derniers tours.

Son succès permet par ailleurs à Binder d'accroître de trois à douze unités son avance sur Baldassari à la troisième place du Championnat, à 90 points toutefois du leader.

La course a en fait été un match à quatre pour le podium, dont l'Espagnol Alex Marquez (Kalex), 4e, est sorti perdant. Le petit frère de Marc menait pourtant du premier au 15e tour avant de rétrograder.

Le Français Fabio Quartararo (Speed Up), 7e sur la grille, est 9e à l'arrivée. "Je suis déçu de ce résultat", a-t-il confié au micro d'Eurosport, regrettant d'avoir perdu beaucoup de temps dans certains virages. Son compatriote Jules Danilo (Kalex) est lui 26e.

Vos commentaires