En ce moment
 

USA: Mattis affirme qu'il "ne pense pas à partir"

(Belga) Le ministre américain de la Défense Jim Mattis a démenti mardi de récentes rumeurs affirmant que ses jours au Pentagone étaient comptés pour cause de relations dégradées avec le président Donald Trump.

"Bien sûr que je ne pense pas à partir, j'adore (être) ici", a déclaré M. Mattis à des journalistes au Pentagone. Ancien général des Marines, le ministre déteste aborder la question de ses relations avec M. Trump, mais un récent livre du journaliste Bob Woodward --connu pour ses révélations dans l'affaire du Watergate-- a placé leur relation sous les projecteurs. Dans ce livre intitulé "Fear: Trump in the White House", le journaliste d'investigation cite M. Mattis estimant notamment que le président américain a le niveau de compréhension d'un enfant de 10 ou 11 ans. S'appuyant sur les témoignages d'anciens et d'actuels responsables américains, le New York Times a publié samedi un article présentant l'avenir de M. Mattis comme incertain, alors que M. Trump souhaite s'entourer de proches entièrement loyaux et dévoués. "Cela va bientôt se calmer et les personnes qui ont lancé cette rumeur pourront à nouveau écrire sur la prochaine rumeur, (c'est) juste comme ça que ça se passe dans cette ville", a déclaré M. Mattis, affirmant "garder le sens de l'humour" à propos de cette affaire. Tout en reconnaissant que l'élaboration d'une politique était un processus "intrinsèquement chaotique", M. Mattis avait immédiatement qualifié l'enquête de Bob Woodward de "fiction", niant avoir parlé au journaliste et assurant n'avoir jamais comparé M. Trump à un enfant. (Belga)

Vos commentaires