En ce moment
 
 

"On a juste envie de vivre": Rose, une jeune présente au Bois de la Cambre, explique sa venue

 
 

Un rassemblement d'envergure a eu lieu ce jeudi au Bois de la Cambre. L'événement 'La BOUM' a été posté sur les réseaux sociaux il y a quelques semaines pour proposer aux internautes de se rendre à un faux festival de musique organisé gratuitement dans le bois de la Cambre.

Une blague devenue virale au point de rassembler plusieurs milliers de personnes. Rose, 19 ans, était sur place. Elle témoigne au micro d'Arnaud Gabriel et Maxime Simon: "Ca fait deux trois jours que nous sommes pas mal, car il fait super beau et c'est la dernière chose qu'on peut encore faire, c'est d'être au parc. Ensuite, les flics sont arrivés et les gens ont commencé un peu à s'énerver."

 Il nous reste les études, et elles sont en ligne

14 personnes ont été arrêtées administrativement et une autre judiciairement, selon un bilan communiqué vers 21h15 par la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere. De plus, 8 manifestants et 3 policiers ont été blessés. Rose poursuit: "Je suis partagée. C'est sûr que faire des pogo' (danse désordonnée en se bousculant) et être à 1.000 n'est peut-être pas la meilleure solution, mais ça fait juste un an qu'on ne vit plus vraiment et qu'ils (policiers) réagissent super violement sur nous. On a juste envie de vivre et de faire encore un peu la fête. Il nous reste les études, et elles sont en ligne. C'est la dernière chose qu'on peut encore faire, être au parc quand il fait beau et voir quelques têtes sans masque."

Chloé, 20 ans, fait partie des jeunes présent au Bois de la Cambre. Elle explique : "Je trouve que c'est quand même bien d'être présents et de montrer qu'on n'est pas d'accord. Oui, certains jeunes font un peu n'importe quoi mais la majorité des gens sont là en tant que spectateurs et de manière complètement pacifique."




 

Vos commentaires