En ce moment
 
 

Emir Kir exclu du PS: des habitants de Saint-Josse nous donnent leur avis

Saint-Josse

Emir Kir a été exclu du PS suite à sa rencontre avec des maires turcs d'extrême droit en décembre dernier. Aux dernières élections, il avait obtenu le quatrième meilleur score à Bruxelles. Que pensent les habitants de Saint-Josse de son exclusion? Nous leur avons donné la parole.

C’est dans la commune de Saint Josse qu’Emir Kir est devenu bourgmestre. Un poste qu’il occupe depuis 2012. Dans les rues de la commune, l'exclusion du Parti socialiste surprend certains habitants. "Je suis choqué. Je ne pensais pas que ça irait jusque-là", s'exprime un jeune homme. "Je dois dire que je suis un peu étonné", commente un autre.

D’autres sont mêmes plutôt révoltés. "C'est dégueulasse. Parce que c'est un homme formidable, parce que l'image qu'on donne de lui dans la presse est totalement fausse", nous confie une dame.

"Il a le droit aussi au bénéfice du doute. Moi je dis une chose: que celui qui n'a pas péché lui jette la première pierre, et je pense qu'il n'y a aucun parti qui serait capable de le faire", lance une autre habitante.

Un rapport de force entre le bourgmestre et son collège échevinal

Et cette exclusion pourrait avoir des conséquences sur la commune et remettre en cause son statut de bourgmestre. "Ça va être une question de négociations entre la majorité qui siège autour de lui et lui-même. C’est donc un rapport de force entre le bourgmestre et son collège échevinal. Ça va être très tendu. À chaque décision collective il faudra faire attention", analyse le politologue de l'Université de Liège Pierre Verjans.

Il est le seul capable aujourd'hui de gérer cette commune

Certains habitants souhaitent qu'Emir Kir reste bourgmestre. Ils retiennent surtout son travail dans la commune. "Si Saint-Josse vit aujourd'hui, c'est grâce à lui. Ici on se connaît tous. Il y a 152 nationalités. Vous connaissez quelqu'un qui sait gérer une commune avec 152 nationalités? Il est le seul, il est le seul capable aujourd'hui de gérer cette commune", commente une dame. 

"Moi je le juge sur son bilan, pas sur les liens qu'il aurait pu entretenir avec des mouvements turcs, parce que ce n'est pas en Belgique", confie un autre riverain.

Les élus socialistes de la Liste du Bourgmestre ont déjà apporté leur soutien à Emir Kir. Ils seront convoqués dans les prochains jours pour se prononcer sur cette exclusion.

 

Vos commentaires