En ce moment
 
 

Nouveaux incidents à Bruxelles: pourquoi la starlette des réseaux sociaux a-t-elle été relâchée ?

35 personnes ont été arrêtées mercredi soir à la suite de nouveaux incidents dans le centre ville de Bruxelles. Comme samedi dernier, des commerces et des voitures ont été vandalisés. Mais cette fois, la police a directement intercepté plusieurs casseurs. Quatre mineurs d'age ont été privés de liberté.

C'est un certain Vargasss 92, jeune français de 18 ans ayant des centaines de milliers d'abonnés sur des réseaux sociaux (Snapchat, Instagram), qui avait donné un rendez-vous à ses fans dans le centre de Bruxelles.

Ne voulant pas cesser cette manifestation non autorisée, ni disperser ses fans, il a été emmené par la police, ce qui a déclenché les émeutes.

Le jeune homme a été relaxé dans la soirée, après son audition. "Aucune infraction pénale à ce stade de l'enquête ne peut être reprochée à ce monsieur", selon Denis Goeman, substitut du procureur du roi au parquet de Bruxelles, insistant bien sur la notion "à ce stade". 

31 personnes ont été relâchées, mais 4 sont encore en prison. "Ce sont des mineurs d'âge, né en 2001. On leur reproche des faits de vols avec violence, des menaces, des rébellions, des dégradations volontaires".

Parmi ces adolescents de 16 ans, deux sont déjà connus des services de justice. Ils vont être placés en IPPJ. 

 

Vos commentaires