Le PS lâché par les socialistes flamands à Bruxelles après les affaires

Le PS lâché par les socialistes flamands à Bruxelles après les affaires

Le parti socialiste flamand se présentera seul à la Ville de Bruxelles lors des élections communales du 14 octobre prochain, a décidé vendredi soir la réunion des membres du sp.a de la capitale, indique samedi l'ancienne échevine bruxelloise sp.a Ans Persoons (photo).

Lors des précédentes élections, le sp.a s'était présenté avec le PS. Il avait décroché deux sièges, celui du ministre bruxellois Pascal Smet, l'autre allant à Ans Persoons, qui a occupé avec Els Ampe (Open Vld) un des deux postes d'échevins néerlandophones.

Toutefois, à la suite du scandale du Samusocial, le sp.a a réagi avec force et Pascal Smet, qui avait exercé la tutelle sur l'association, fut l'un des premiers à exiger la démission de l'ancien bourgmestre Yvan Mayeur poussé vers la sortie en raison d'un conflit d'intérêts. Ans Persoons s'est ensuite retrouvée isolée et le collège a été remanié sans les socialistes flamands dont le président John Crombez souhaitait le départ de la majorité.

Le sp.a avait déjà laissé entendre qu'il irait probablement seul, cette fois, aux élections communales à Bruxelles alors qu'il a pour habitude de se présenter avec le PS dans les communes de la Région-Capitale. Il a fini par confirmer ce choix vendredi bien que le nouveau bourgmestre Philippe Close (PS) avait indiqué qu'il verrait bien Ans Persoons figurer sur une liste commune. Le PS avait laissé sa sixième place ouverte à la candidature d'une progressiste flamande du sp.a. En décembre dernier, Philippe Close assurait d'ailleurs qu'il y aurait à coup sûr des progressistes flamands sur la liste PS même en cas de défection du sp.a.

La composition de la liste du parti socialiste flamand n'a, elle, pas encore été décidée.

Vos commentaires