En ce moment
 
 

Retard dans les centres de vaccination bruxellois: l'avis qui pourrait faire avancer les choses

 
 

La stratégie de vaccination est au cœur de toutes les préoccupations. Cette semaine, on attend désespérément que les choses passent à la vitesse supérieure. Ce matin, les dates d'ouverture des nouveaux centres de vaccination bruxellois se sont précisées et ce sera un peu plus tard que ce qu'on pensait

Au centre du Crossing à Schaerbeek par exemple : en janvier, on annonçait que ce centre de vaccination devait ouvrir début février pour vacciner le personnel médical non-hospitalier et les personnes âgées de plus de 65 ans et/ou atteintes de comorbidité. Finalement, on apprend que ce centre de vaccination n'ouvrira qu'entre le 15 et le 22 mars. 

Ce qui coince, c'est tout d'abord la disponibilité du vaccin : on accumule les retards de livraison et sans vaccin, pas de vaccination possible. Ensuite, les centres déjà existants sont désespérément vides. Celui du Heysel par exemple est censé pouvoir vacciner 1.000 personnes par jour depuis 3 semaines et on en est à 1.000 personnes par semaine. Difficile dès lors pour les autorités d'ouvrir d'ouvrir de nouveaux centres au risque de voir ces images de centres vides se multiplier. 

Ce qui pourrait changer les choses, c'est l'avis qu'on attend aujourd'hui de la part du Conseil supérieur de la Santé qui doit rendre un avis à propos du vaccin d'Astra Zeneca. S'il confirme que ce vaccin peut être administré aux plus de 55 ans, cela augmente mathématiquement les stocks pour vacciner les plus de 65 ans. Avec davantage de disponibilité, on a donc plus de personnes susceptibles de venir dans ces centres pour se faire vacciner. 


 




 

Vos commentaires