En ce moment
 
 

Une journée sportive pour casser les stéréotypes a lieu à Bruxelles: "Les filles arrivent à battre les garçons"

Les élèves de 5ème et 6ème secondaires de la ville de Bruxelles participent à des journées sportives à Neder-Over-Heembeek. Filles et garçons sont mélangés: ils testent 6 activités. 

Zacharia Madi, élève en 5ème secondaire à l'Athénée Marguerite Yourcenar, est dans la piscine. Il explique ce qu'il a fait: "Là, je viens d'effectuer des exercices pas encore trop féminins, des sauts et des saltos".

L'occasion de démonter certains stéréotypes: "Il n'y a pas de différence. On forme des groupes ensemble et les filles arrivent à battre les garçons", remarque Maëlle Vandenberghe, élève en 6ème secondaire à l'Athénée des Pagodes.

Au programme : escrime, krav-maga, capoeira, aquabike, water-polo et natation synchronisée. Les élèves auront ensuite des ateliers philosophiques sur la question des stéréotypes.

Vos commentaires