En ce moment
 

Audenarde: Il filme à son insu son garde chien et découvre l'HORREUR

Audenarde: Il filme à son insu son garde chien et découvre l'HORREUR

Trois mois de prison avec sursis pour des relations sexuelles avec un chien de berger.

Un homme de 36 ans a été reconnu coupable mardi de rapports sexuels avec un chien de berger et condamné à trois mois d'emprisonnement avec sursis, assortis d'une amende de 6.000 euros. Le tribunal correctionnel d'Audenarde lui a également interdit de posséder des animaux pendant une période de trois ans. "Le tribunal a envoyé un signal clair: les relations sexuelles avec les animaux sont punissables et répréhensibles", a déclaré Michel Vandenbosch, président de l'association Gaia qui s'était constituée partie civile.


Les faits remontent à janvier 2016. Le propriétaire du chien partait en vacances et a fait appel à une garde de chien. Grâce aux caméras installées à son domicile, il a pu constater que le prévenu se promenait nu et avait des rapports sexuels avec son chien. Le ministère public avait requis une peine de trois mois de prison, une interdiction de détenir des animaux et une amende de 12.000 euros. La défense avait pour sa part plaidé que le comportement de son client pouvait résulter de sa prise de médicaments, un argument que n'a pas retenu le tribunal. "Le juge a souligné que l'accusé banalisait encore les faits, commis pourtant à plusieurs reprises", a commenté l'association de défense des animaux. "Le prévenu a montré qu'il ne se sentait pas coupable. Il a au contraire prétendu que c'était le chien lui-même qui désirait être satisfait sexuellement." Gaia a également reçu un euro de dédommagement moral. Les rapports sexuels avec les animaux sont passibles de peine depuis 2007.

Vos commentaires