En ce moment
 
 

Agressée en pleine foule, personne n'est venu aider Marine

Marine, 19 ans, a été agressée à Mons en plein jour et en public. Un homme lui a volé son GSM. La plupart des personnes qui ont assisté à l'incident ne sont pas intervenues. Sa mère témoignait dans le RTLINFO de 13 heures. Elle lance un appel à témoin.

Samedi après-midi, en pleine foire d'automne à Mons, Marine, la fille de Mali a été agressée. Cet acte très violent a été commis ce samedi en plein jour. La maman de la jeune femme raconte dans notre journal de 13H l'agression subie par sa fille: "Il a voulu prendre son gsm. Elle, par réflexe, elle l'a repris vers elle et il lui a donné un coup à l'oeil assez grave puisqu'elle a dû passer une nuit à l'hôpital. Par chance, elle ne va pas perdre son oeil et il ne faut pas l'opérer. Les médecins étaient assez inquiets à ce niveau-là", précise Mali Pollet.


Cette blessure à l'oeil a donc failli avoir des conséquences dramatiques pour la jeune fille de 19 ans qui à l'heure actuelle n'ose plus sortir toute seule. Quant à la maman, elle est choquée que personne n'ait réagi.


"Une petite aide à la victime"

"Je peux comprendre qu'à ce moment-là, on n'y aille pas de peur de recevoir soi-même un coup, peut-être parce que cela a été trop vite et qu'on n'a pas eu le temps de réagir, mais après cela une petite aide à la victime, je pense que c'est pas grand chose et que cela fait du bien à la personne de ne pas se sentir toute seule", déplore Mali.


Frank Discepoli est avocat pénaliste. Il nous précise ce que la loi stipule dans ce genre de cas de figure, au niveau de l'assistance à personne en danger: "La loi réprime la lâcheté et l'égoîsme. C'est-à-dire que lorsque vous êtes confrontés à un péril grave, vous êtes dans l'obligation d'intervenir sauf s'il peut avoir un risque pour vous-mêmes dans le cas de cette intervention."

Une plainte a été déposée contre X. Mali et sa fille lancent un appel à témoin pour que l'agresseur soit identifié.

Vos commentaires