En ce moment
 
 

Les décorations de Noël envahissent déjà les rayons des magasins: ont-elles du succès auprès des clients?

 
 

Les décorations de Noël arrivent dans les magasins de plus en plus tôt. Dans certains commerces, guirlandes et figurines de Noël trônent parfois depuis un mois. Mais ces articles séduisent-ils déjà les clients ?

C’est une matinée de shopping qui prendrait presque des allures de réveillon improvisés ce samedi à Gosselies. Dans les allées d’un magasin de décoration générale carolo, les articles de Noël font déjà mouche…

Présentés avec 15 jours d’avance cette année, ils suscitent des réactions diverses de la part des clients. "Ça nous donne des idées mais je ne suis pas encore prête à acheter ces choses maintenant", nous dit une cliente. "C’est un peu tôt mais c’est beau. Ça égaye le magasin, c’est joli. On a déjà envie de jeter un coup d’œil", note une autre. "Il y a eu le Covid, il y a eu le confinement… Maintenant, on commence à rouvrir donc forcément, il vaut mieux être plus joyeux", glisse une troisième.

Dans le magasin, les rayons sont prêts depuis plusieurs jours. Et les tendances sont là : les classiques, des villages miniatures, des structures gonflables… Et côté nouveautés : "Les grandes collections de Noël cette année, ce sont tous les produits à base de bois, à base d’écorces… Sur lesquels nous travaillons sur différents thèmes", indique Fabien Delespaul, le gérant de ce commerce de décoration.

Mais une question s’impose : ces articles déjà bien présents dans les magasins se vendent-ils déjà ? La réponse est plutôt oui. A Gosselies, un quart des clients achète au moins un article de Noël lors des achats. La raison ? S’offrir des accessoires plaisirs et réconfortants. Mais l’autre aspect, c’est aussi pour éviter un risque de pénurie. "Malheureusement avec tout ce qui s’est passé, les approvisionnements sont très compliqués. Ou il y a des retards d’approvisionnement, ou il y a des ruptures de stock. Donc, aujourd’hui, les gens achètent à l’avance pour être sûrs d’avoir les produits pour leur sapin de Noël", poursuit Fabien Delespaul.

Et sans surprise, la majorité de ces produits viennent de Chine, importés par des containers dont les prix ont parfois été multipliés par cinq. Certains commerces ne pourront dès lors pas éviter des hausses de 30%... "Certains vont être obligés de le faire ou alors s’aligner en ayant une marge moins importante. Mais il y aura quand même des augmentations de prix sur quelques magasins et quelques enseignes", prévient le gérant de la boutique de décoration.

Les ventes de ces articles de Noël ne vont cesser d’augmenter dans les prochaines semaines… Jusqu’à attendre leur pic en décembre.


 




 

Vos commentaires