En ce moment
 
 

Le prix des jouets va GRIMPER en fin d'année

Le prix des jouets va GRIMPER en fin d'année: voici pourquoi
 
 

Nicolas, gérant d'un magasin de jouets à Gembloux, est inquiet. À 3 mois des fêtes de fin d’année, certains produits sont bientôt épuisés. Et il lui impossible de les recommander. "Aujourd'hui, on peut voir que le magasin est bien rempli. Malheureusement, une fois que la période va commencer et que les ventes vont se faire, on n'est pas sûrs de pouvoir réassortir", nous explique-t-il. 

Car en Asie, l’épidémie ralentit l’activité des fabricants. Des conteneurs remplis de marchandises et de matières premières sont bloqués depuis des mois. Résultat: même les jouets fabriqués en Europe sont menacés aujourd’hui, comme nous l'explique Nicolas. Ce dernier prend l'exemple d'une petite voiture qu'il vend. "Cette marque-ci est fabriquée en Allemagne. Donc on peut se dire que normalement, sur ces produits-là, ça ne vient pas d'Asie donc on ne devrait pas avoir de soucis de réapprovisionnement et pourtant, certains composants sont électroniques. Malheureusement, ils viennent de Chine et donc ils sont bloqués eux aussi", souligne le gérant.

La situation plus critique. Aujourd’hui, les conteneurs sont devenus si rares que certains affréteurs réclament une surcharge appelée "taxe diamant". Une sorte de racket déguisée pour de nombreux professionnels. 

Le transport d'un conteneur multiplié par 10

"Aujourd'hui, les fournisseurs sont contactés par leurs affréteurs au moment où le container est prêt à partir. L'affréteur, qui avait mis un prix à 15.000 dollars, téléphone en disant 'Maintenant, c'est 20.000 dollars ou le conteneur ne passe pas. À prendre ou à laisser", assure Olivier, également gérant d'un magasin de jouets. 

Avant la pandémie, le transport d’un conteneur était facturé environ 2.000€ depuis la Chine. Ce montant peut aujourd’hui être multiplié par 10.
Une chose est sûr: le prix des jouets va augmenter de 5 à 20% en fin d'année. 

Face à cette situation, il faut s'attendre à une hausse des prix et un risque de pénurie. Alors un conseil : si vous savez quel cadeau acheter fin d’année, mieux vaut déjà venir le chercher.


 




 

Vos commentaires