En ce moment
 
 

Vol à main armée à Basècles: reconnaissez-vous ces deux personnes? (vidéo)

Vol à main armée à Basècles: reconnaissez-vous ces deux personnes? (vidéo)

À la requête du Parquet de Mons - division Tournai, la police demande de diffuser l'avis suivant :

Le mardi 18 décembre 2018 vers 10h00, à Basècles, un vol à main armée a été commis dans une bijouterie située rue Grande. Un couple se présente à la porte du commerce. La vendeuse leur ouvre la porte et les deux individus font mines de demander des renseignements sur certains colliers. Après quelques instants, ils se rendent tous les trois vers le fond du commerce où se trouvent d’autres bijoux. Les deux malfrats forcent la vendeuse à se mettre au sol. 

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Au même moment, un client sonne à la porte d’entrée. Ne voyant pas la vendeuse, le bijoutier descend ouvrir la porte au client, et cherche la vendeuse dans les différentes pièces du commerce. Il finit par se rendre dans le fond du magasin et se retrouve face au voleur qui se rue sur lui. Une bagarre éclate et l’auteur fait usage d’un ‘Taser’ pour maîtriser le bijoutier, et de son arme à feu pour menacer le client. Tous deux sont alors emmenés près de la vendeuse et de la complice.

Suite à cela, le braqueur fait usage d’un spray pour neutraliser les caméras de surveillance et fouille rapidement le commerce avant de prendre la fuite par l’arrière de l’église.

L’auteur est âgé d’une trentaine d’années et mesure environ 1m80. Il est de corpulence normale et porte une barbe. A un moment, la femme l’a appelé par le prénom ‘José’. Il était vêtu d’un pantalon kaki à poches, d’une veste foncée et d’un bonnet noir.

Sa complice est également âgée d’une trentaine d’années. Elle mesure environ 1m70 et a les cheveux noirs, lisses et attachés. Elle était vêtue d’une jupe, d’une veste foncée, d’une longue écharpe grise et de bottes noires avec des brillants. A un moment, elle a justifié son acte car elle allait être expulsée de son domicile.

j

Si vous reconnaissez ces deux individus ou si vous avez des informations sur ce fait, veuillez prendre contact avec les enquêteurs.

Témoignages

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via le numéro gratuit 0800 30 300. Vous pouvez également réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.

Vos commentaires