En ce moment
 
 

Complètement détruites par les inondations, les berges commencent à être reconstruites: "On recanalise la Hoëgne dans son sillon" (vidéo)

 
 

Les berges des fleuves qui ont débordé pendant les inondations sont complètement détruites. Les communes sinistrées parent au plus pressé avant de les reconstruire de manière plus durable plus tard. Les premiers travaux ont commencé, notamment à Pepinster et Theux.

"Tout le garage est tombé dans l'eau", commente Ghislain, un antiquaire de Pepinster. La Hoëgne, qui est sortie de son lit, a emporté son entrepôt et détruit les berges. "Tout s'est écroulé, décrit-il. Ici il y avait les stands de marchandises, à peu près 30.000 ou 40.000 euros de marchandises, mais tout est parti dans l'eau".

Plus que les habitations, c'est le sillon de la rivière qu'il faut redéfinir. "La Hoëgne est sortie de son lit donc on essaie de la recanaliser dans son endroit initial, tout en recréant une digue pour protéger les bâtiments de part et d'autre à gauche et à droite", explique Robin Bleus, opérateur.

Une digue a été réaménagée le long de la caserne des pompiers de Theux. La priorité est donnée aux solutions temporaires. "Tous les murs se sont laissé aller. Donc on va mettre de l'empierrement de carrière et les déverser dans le bas de la rivière. On refait les berges pour retenir les eaux", éclaire Adrien Baugniet, machiniste.

"On ne peut évidemment pas avoir de différences de stabilité, de résistance d'une maison à l'autre, donc il faut une uniformité, explique Pierre Lemarchand, échevin de l'Urbanisme de Theux. Et ça, ce sera à l'étude avec les zones navigables, la commune et tous les services concernés".

La reconstruction prendra du temps. Aucun délai n'est envisagé.


 




 

Vos commentaires