En ce moment
 
 

Meister Sprimont: "Ils ont forcé tous les casiers"

Les vigiles envoyés par la direction de Meister à Sprimont ont été évacués par la police cette nuit.

Les hommes engagés par la direction de Meister à Sprimont ont été évacués par la police cette nuit. La vingtaine d'hommes, certains équipés de matraques, étaient arrivés samedi après-midi à l'usine Meister de Sprimont avec l'intention d'emporter du matériel "de gré ou de force". Une centaine de membres du personnel et des délégués syndicaux s'étaient ensuite postés devant l'usine, déterminés à empêcher tout convoi de sortir.

> VOS REACTIONS SUR FACEBOOK: "comment autorise-t-on maintenant des polices privées? "

Ils ont fouillé les casiers

Les miliciens de Meister ont vraisemblablement fouillé tous les casiers du personnel à l'intérieur de l'entreprise. Certains dégâts matériels ont également été constatés. "Ils ont forcé tous les casiers, pour chercher quoi, je n’en sais rien, certainement pour nous intimider", explique Michel, technicien, au micro de notre journaliste Aurélie Henneton.

Réunion en cours

Une réunion se tient actuellement à l’auditorat du conseil de Liège afin de rétablir le dialogue social. "Le conciliateur social et les représentants syndicaux discutent. Ils espéraient avoir autour de la table un membre de la direction mais visiblement ce n’est pas le cas. La direction semble avoir préféré deux de ses avocats", explique notre journaliste, en direct de Sprimont.

Vos commentaires